Jeunes maristes de Champagnat

Échos de la rencontre internationale des jeunes maristes à Buitrago. Rencontre qui a beaucoup frappé le cœur des jeunes. (Présence Mariste n° 270, janvier 2012)

« Nous, jeunes maristes, réunis à la Rencontre Internationale de Buitrago, voulons rendre grâce pour l’opportunité d’avoir vécu cette expérience où tous, nous avons ressenti un même esprit : le charisme mariste. »
Le cœur de Marcellin plus que jamais sans frontières…
Le cœur de Marcellin plus que jamais sans frontières…

C’est le début du message des jeunes maristes, rassemblés à Buitrago, et qui ont réfléchi durant cette rencontre. C’est une expérience qui a beaucoup frappé le cœur des jeunes (et des moins jeunes), et qui a été le terme d’un processus commencé il y a un an et demi. Tout ce qui a été vécu lors de cette rencontre, a été préparé au long des mois précédents dans beaucoup de secteurs du monde : par le travail de chaque groupe, par le vécu de chaque jeune et par chaque accompagnateur laïc et Frère.

Construire la vie

La rencontre de Buitrago a rassemblé des jeunes, représentant la plus grande partie des provinces maristes du monde. Dès le début, nous avons vécu une ambiance spéciale d’harmonie et de volonté de construire ensemble. Le thème de la rencontre « Belivin » a donné un sens à chaque journée : dans le partage de la rencontre et dans la célébration. L’intensité de la vie partagée a augmenté au fur et à mesure des journées.

Cette vie, exprimée de manières très variées (signes d’amitié, facebook, chansons,…) a renforcé quelques intuitions de fond qui étaient contenues dans le processus de préparation élaboré par le Conseil général : la vitalité et l’actualité du charisme mariste, l’internationalité comme richesse, l’action primordiale des jeunes dans la transformation de la réalité de notre monde.

Autour de la même table

Au cours de la rencontre, le sentiment d’être une famille réunie autour de la même table est allé en s’accentuant.

Avec Marcellin, autour de la même table
Avec Marcellin, autour de la même table

C’est cette image forte qui a marqué le cœur de tous les participants à Buitrago.

Cette ambiance a permis que se manifestent des opportunités que nous ne voulons pas laisser perdre : la rencontre de Dieu vivant et incarné dans le visage des personnes avec lesquelles nous partagions ; la rencontre spontanée avec des personnes qui ne parlent pas ma langue mais qui comprennent mon langage ; la conviction de nous sentir maristes de Champagnat ; le fait d’être aux côtés du Frère Supérieur général et de son Conseil pour partager nos inquiétudes ; la célébration profonde de notre foi en Jésus ; une rencontre des jeunes maristes qui, sans doute, rendra possible d’autres initiatives semblables ; le sentiment de construire le visage marial de l’Église ; et beaucoup d’autres opportunités vécues, ces jours-là, avec intensité et force par les jeunes.

Je voudrais mettre en relief aussi, pour ma part, l’esprit de service et le travail réalisé par l’équipe de la commission centrale. Je crois que nous tous, qui avons été au service des participants de cette rencontre, avons pu vivre des moments particuliers de disponibilité et d’accueil.

F. Ramón RÚBIES
(publié dans Présence mariste n°270, janvier 2012)