Travailler à l’école de Champagnat

Témoignage d’une ancienne élève des Frères maristes et maintenant employée dans le même établissement. (Présence Mariste N° 273, octobre 2012)

Voilà déjà quelques années que je connais les Frères Maristes. Tout d’abord comme élève, puis depuis 1985 comme salariée du Collège et du Lycée Montalembert.

Les valeurs maristes font donc partie de ma vie. Elles correspondent profondément à ma vision pour vivre ma foi chrétienne.

J’ai la chance que ma fonction d’APS (Animatrice en Pastorale Scolaire) me permette de m’adresser à tous, jeunes, éducateurs, enseignants, personnels de service. Je crois que je ne pourrais vivre cette responsabilité, sans être fermement persuadée que Marcellin Champagnat a encore quelque chose à nous dire aujourd’hui. Que son message est toujours d’actualité et qu’il peut toujours s’adresser aux jeunes et adultes du 21e siècle.

Heureux
Heureux

Rien n’est plus important que le regard que l’on pose sur celui qui est en face de vous, qu’il soit en difficulté scolaire ou tout à fait bien dans sa peau. Permettre à chaque personne de pouvoir avoir une seconde chance dans son parcours scolaire est primordial à mes yeux par exemple.

Professeurs hongrois au Rosey à Marlhes
Professeurs hongrois au Rosey à Marlhes

Pour moi, être Mariste dans ma responsabilité d’APS, c’est avant tout accueillir celui qui vient, tel qu’il est, avec ses questions, ses révoltes parfois… C’est cheminer avec lui, pour lui permettre de découvrir ce qui donne du sens à sa vie et pourquoi pas en allant plus loin, lui faire découvrir Jésus-Christ, comme un ami.

Véronique DÉCAMPS – Toulouse
(Paru dans Présence Mariste N° 273, octobre 2012)


EXTRAITS DE : « VISION MARISTE DE L’ÉDUCATION, SUR LES PAS DE CHAMPAGNAT »

Comme Marie au Cénacle au milieu des apôtres, joyeusement, simplement, nous apportons la Bonne Nouvelle par notre présence et notre foi. (Lc 2, 21-32, Lc 2, 41-50) – (Page 08).

Veiller à entretenir un climat d’écoute et de respect dans nos établissements

  • Être attentif à l’exemplarité de nos attitudes devant les jeunes.
  • Rappeler à l’élève les exigences de son métier (écoute et prise en compte de la parole de l’adulte).
  • Considérer chaque élève, quel que soit son âge ou son histoire, comme une personne en devenir.
  • Se montrer disponible et à l’écoute des jeunes.
  • Permettre à l’élève de s’exprimer avant toute décision le concernant.
  • Valoriser la richesse des rencontres réelles face aux limites des échanges virtuels (réseaux sociaux, téléphones portables…) – (Page 09).