Quelques éléments d’histoire récente

Logo 182 Le discours éducatif évolue. Le référentiel du métier d’enseignant propose « d’installer avec les élèves une relation de confiance et de bienveillance ». (Présence Mariste n°282, janvier 2015)

"En réalité, tout ceci [notation, redoublements, devoirs…] participe de cette production de l’échec, de cette institutionnalisation de la compétition et de la souffrance de beaucoup de nos enfants, sans améliorer leurs performances. Des évolutions sont possibles, qui permettront de construire une école de la confiance, de l’estime de soi et - osons le mot - de la bienveillance". (Vincent Peillon)
Michel Saroul, CEPEC de Lyon
Michel Saroul, CEPEC de Lyon

Beaucoup de lecteurs n’associeront pas spontanément cette citation à son auteur, ancien ministre de l’éducation, mais plutôt à un de nos projets éducatifs. Le discours éducatif évolue. La réforme des lycées a remplacé l’aide individualisée pour quelques élèves par un "accompagnement personnalisée" pour tous. Le référentiel du métier d’enseignant propose "d’installer avec les élèves une relation de confiance et de bienveillance".

Cette référence à la bienveillance est récente. Absente de la quasi-totalité des dictionnaires de l’éducation, son "usage courant tend à faire passer la vertu morale au second plan derrière la disposition favorable dans les relations de personne à personne". C’est cette dimension qui se développe tout au long du 20e siècle, la massification des systèmes éducatifs et la diversification de leurs publics renforçant les réflexions sur la relation éducative.

Construire un espace de confiance

Les assises de l’enseignement catholique proposent de "regarder la personne comme un être relié", la bienveillance permettant la construction d’un « espace de confiance ».

La refondation de l’école, partant du constat des difficultés de l’école quant à ses résultats, ses inégalités, la fragilité de certains de ses élèves précise que : "Quand l’École est bienveillante envers les élèves … elle met toutes les chances de son côté pour faciliter les apprentissages dès les débuts de la scolarité".

Construire un espace de confiance
Construire un espace de confiance

D’autres pays, anglo-saxons, développent la « pédagogie du care » ou culture de la bienveillance. Les Canadiens parlent d’école bienveillante et sécuritaire. Le milieu de la santé, de bienveillance éducative et de l’évolution souhaitable des attitudes d’accompagnement des personnes.

Qualité de relation élève enseignant

Concrètement, même si différents niveaux du projet d’établissement sont concernés c’est bien la qualité de la relation élève enseignant qui est visée ; celle-ci, finalisée par la formation de la personne de l’élève dans sa globalité devra alors mettre l’accent plus sur l’aspect humain du métier que sur sa dimension technique.
« L’approche de bienveillance, de dialogue et d’accompagnement… » favorisant des postures et des attitudes d’écoute, de confiance, d’attention, de respect dans un « climat » permettant un véritable dialogue"…est un élément essentiel".

Michel Saroul
(Publié dans « Présence Mariste » n°282, janvier 2015)