A l’école de Champagnat

“Il nous a donné le nom de Marie”

PM 288 logo Le F. Alain Delorme présente ci-dessous la circulaire du F. Emili Turu, supérieur général publiée le 2 janvier 2012. « Nous nous sentons poussés par Dieu à partir vers une terre nouvelle. » (Présence Mariste n°288, juillet 2016)

Un demi-siècle d’épreuves … et d’expansion (1903-1946)

PM286 logo Les tragédies du XXe siècle vont fortement marquer l’Institut. La guerre ruine ou paralyse certains secteurs et provinces. En 1946, l’Institut a le sentiment qu’il est enfin sorti à son honneur de rudes épreuves, et que le temps de paix relative qui s’ouvre lui permettra de réparer les ruines et de se réorganiser. (Présence Mariste n°286, janvier 2016)

Vivre l’éducation dans l’esprit de saint Marcellin

Pour mieux comprendre la tutelle dans les établissements d’éducation maristes (Présence Mariste N° 273, octobre 2012)

Année Fourvière

PM 285 logo 23 juillet 1816 : la promesse de Fourvière - 23 juillet 2016 : on se souvient de cette Promesse qui a porté du fruit - Les jeunes maristes du monde entier issus des quatre branches se retrouveront une semaine en juillet à Lyon avant d’aller aux JMJ de Cracovie. Une messe solennelle à la Basilique de Fourvière clôturera cette année. (Publié dans Présence Mariste n°285, octobre 2015)

En route vers le bicentenaire de la fondation

PM 284 logo Jusqu’à aujourd’hui, chaque génération mariste a donné le meilleur d’elle-même pour garder allumée la flamme du charisme de Champagnat, don pour l’Église et pour le monde. (Publié dans Présence Mariste n°284, juillet 2015)

PENSÉES de Champagnat APRÈS la mort du jeune montagne

PM 284 logo « Oh, Vierge Marie, notre Bonne Mère, donne-moi le courage de surmonter mes propres réticences, de trouver des Frères, d’amener les enfants vers toi et vers ton Fils aimé. » (Publié dans Présence Mariste n°284, juillet 2015)

Vivre la joie de la rencontre

PM 284 logoMarcellin marche dans la montagne du Pilat… Au bout du voyage, il accueille la révélation de la Parole, il accueille le don de Dieu, il découvre le visage du Christ dans un jeune adolescent moribond. (Publié dans Présence Mariste n°284, juillet 2015)

Un Hermitage brillamment assumé

Logo 182 A la mort de Marcellin Champagnat les Frères Maristes ont élu un Directeur général, le F. François, l’un de ses premiers disciples. En 1840, les Frères Maristes ont une forte identité spirituelle et une solide tradition pédagogique mais sans reconnaissance civile ni religieuse. Sous la direction du F. Louis-Marie, la Congrégation, qui a environ 2.000 Frères en 1860, connaît un développement très rapide. (Présence Mariste n°282, janvier 2015)

L’Hermitage : un pôle de rayonnement éducatif

Logo du n°281 La communauté de Lavalla s’installe à l’Hermitage. Le Fondateur impose à ses Frères une nouvelle méthode de lecture. Marcellin Champagnat devient Père Mariste. Épuisé par de multiples épreuves et la maladie il s’éteint en 1840. (Présence Mariste n°281, octobre 2014)

De l’association des laïcs à la congrégation

PM 280 Logo sp Nous avons laissé M. Champagnat et ses deux disciples en janvier 1817. Probablement à la fin de 1817, ils commencent à enseigner le catéchisme les dimanches dans les hameaux. Ils exercent aussi des actions caritatives auprès des enfants et des adultes. Ce sont des auxiliaires pastoraux. (« Présence Mariste » n°280, juillet 2014)

0 | 10 | 20 | Tout afficher