Vivre ensemble

La fréquentation de communautés asiatiques ou africaines ne peut être que bénéfique

PM 290 logo Depuis près de cinq ans, un dialogue interreligieux intense s’est noué dans Bussy-Saint-Georges, ville de 25 000 habitants et proche de Lagny. Ce qui est vécu à Bussy, se vit ailleurs comme par exemple à l’institution Saint-Laurent de Lagny où les appartenances religieuses des jeunes collégiens et lycéens sont nombreuses. (Présence Mariste n°291, avril 2017)

Logo 182 « A l’approche de ma retraite, l’expérience me démontre que vivre la bienveillance reste étroitement lié à l’autonomie dont on dispose » - trois exemples pour illustrer cette situation (Présence Mariste n°282, janvier 2015)

Le mariage mixte : source d’incompréhension mais aussi d’enrichissement.

Les multiples aspects sociaux et administratifs de l’immigration

Les risques et les chances pour un couple de vivre dans un quartier à forte proportion d’étrangers

L’école, un lieu d’écoute, d’échange, de découverte, pour mieux se connaître et ainsi mieux vivre ensemble.

Un groupe, composé majoritairement d’Africains, demandeurs d’asile, essaie de vivre l’entraide, la solidarité et la fraternité avec le soutien de l’Eglise locale

Coup de projecteur sur un centre social qui pratique le « Vivre ensemble ».

« Dans l’Église, il n’y a pas d’étrangers, il n’y a que des frères »