Rencontre des œuvres éducatives

PM 295 C1 logo La volonté du Conseil de Mission était de sensibiliser les responsables présents à l’importance de la mise en place d’une éducation à l’intériorité - les participants à la rencontre provinciale se sont vu proposer différents ateliers, chacun reprenant un des appels du Chapitre Général. (Présence Mariste n°295, avril 2018)

Christophe Schietse
Christophe Schietse

Du 30 janvier au 02 février 2018, s’est déroulée à N. D. de l’Hermitage, la XIIIe rencontre annuelle des œuvres éducatives de la Province de l’Hermitage, appelée ROÉ. Ce sont plus de 130 participants de toutes les œuvres éducatives et sociales de la Province qui se sont retrouvées autour des thèmes retenus par le Conseil de mission, et animés par les différentes équipes provinciales ou de la Catalogne. Après la traditionnelle présentation des participants, et l’ouverture de la session par le F. Gabriel Villa-Réal, vicaire provincial, le premier thème abordé fut celui de l’intériorité. Au même titre que l’accompagnement et la solidarité, c’est un axe fort de la pastorale provinciale. La volonté du Conseil de Mission, qui prépare la ROÉ, était de sensibiliser les responsables présents à l’importance de la mise en place d’une éducation à l’intériorité. Et pour ce faire, leur proposer une expérimentation personnelle d’un temps d’intériorité par le biais de différents ateliers.

Accompagnement et solidarité : axes forts de la pastorale
Accompagnement et solidarité : axes forts de la pastorale

Le second enjeu de la rencontre était de taille : découvrir et réagir aux appels du XXIIe Chapitre Général de l’Institut. Un déplacement en bus au Rosey, puis à la crypte de l’église de Marlhes, permit de découvrir, notamment grâce aux témoignages des représentants de notre province au Chapitre, quel en fut le déroulement et la dynamique de travail et de discernement. Ces appels, pour les huit prochaines années, ne sont pas des recettes toutes faites, prêtes à être appliquées par tous et partout. Ce sont plutôt des interrogations, des interpellations qui sont renvoyées aux Maristes de Champagnat, et que chacun d’entre nous est invité à faire siennes. Dans ce contexte, les participants à la rencontre provinciale se sont vu proposer différents ateliers, chacun reprenant un des appels du Chapitre. Ils pouvaient circuler de l’un à l’autre, librement et sans chemin préétabli, à leur guise et à leur rythme. Chaque atelier amenait les participants à porter leur réflexion personnelle et à intérioriser chacun des appels. Ce temps personnel d’appropriation fut particulièrement apprécié.

Mettre en place une éducation à l'intériorité
Mettre en place une éducation à l’intériorité

Enfin, les moments conviviaux de détente lors des soirées et l’intervention d’Isabelle Lobet-Piron, nous contant la vie de Marcellin, ont grandement participé à la réussite de cette XIIIe ROÉ, qui est assurément un temps fort de l’année dans l’animation des œuvres de la Province. Ces journées intenses et riches ont été vécues dans la joie, la convivialité et avec le sentiment de plus en plus fort d’appartenir à une même famille, ce que n’a pas manqué de souligner le F. Provincial dans son discours de clôture.

Christophe Schietse
(Publié dans « Présence Mariste » n°295, avril 2018)