Points de vue de jeunes sur le sport

Que pensent des jeunes sur le sport ?

Ghislaine BRUYAS, professeur de français à N. D. de Valbenoîte (St Etienne) a rencontré quelques jeunes, dans le cadre de l’aumônerie, pour débattre sur le sport, à partir de leur propre pratique sportive.

Quel est le rôle du sport dans votre vie quotidienne ?
Pour moi, le sport, c’est avant tout le plaisir de se dépenser, d’avoir une vie en dehors des cours. J’aime surtout l’ambiance d’équipe qui règne. Pierre (rugby)

Le respect, valeur essentielle du sport
Le respect, valeur essentielle du sport


Le sport, c’est là où je peux reprendre mon souffle. Si j’ai eu une semaine de cours chargée et que je ne vais pas nager, je suis insupportable ! Grâce au sport, je peux aussi communiquer avec des gens différents de ceux que je rencontre habituellement. Priscille (natation, escalade)
Après une semaine de devoirs, le sport est un défoulement indispensable. Emmanuelle (tennis)
La fatigue physique fait disparaître la fatigue intellectuelle. Céline (équitation)

A quelles valeurs sportives accordez-vous de l’importance ?
Ce sont surtout celles du sport collectif. C’est formidable de savoir qu’on a besoin des autres pour construire quelque chose, de sentir qu’on n’est rien sans les autres. Mathieu (volley et VTT)
Même dans un sport individuel comme l’escalade, la confiance en l’autre, en celui qui nous assure pendant qu’on grimpe, est une valeur essentielle. Priscille
Pour moi, le sport collectif, c’est une forme de partage. Émeline
En ce qui me concerne, je suis tout à fait d’accord avec ce propos d’Aimé Jacquet disant : “Le sport, c’est l’école de la vie.” Mathieu

Mais dans le sport de compétition, la volonté de vaincre l’autre, de l’écraser, comme on dit parfois, n’est-elle pas contraire aux valeurs de partage dont vous parlez ?
Non, pas du tout. Par exemple, pendant un match de rugby, il arrive que les coups pleuvent ; ce sont des coups qui font mal physiquement, mais pas moralement ! Dès le match terminé, l’ambiance entre équipes devient tout à fait différente. Le respect de l’autre est la valeur qui domine ; le respect des règles du jeu, c’est une forme du respect de l’autre. Pierre
C’est vrai dans le rugby, mais dans le foot, ce n’est pas toujours l’impression qu’on a quand on voit la manière dont certains joueurs agissent. Gaël
Personnellement, je n’aime pas du tout l’esprit de compétition, il a un aspect négatif qui me déplaît profondément. Mais dans la compétition, il y a aussi l’idée de dépassement de soi, et c’est ce que j’apprécie. Priscille

Jeunes de l'aumônerie interviewés sur le sport
Jeunes de l’aumônerie interviewés sur le sport


La compétition soude les liens entre les membres de l’équipe. Céline
Pour moi, gagner et se surpasser sont deux notions qui relèvent de la même idée. Jérémy
Même chez les sportifs de très haut niveau, les relations entre adversaires ne sont pas du tout aussi agressives qu’on pourrait le croire en les voyant jouer. Sur un court de tennis, on a parfois l’impression que chacun cherche à faire mal à l’autre, qu’il le hait, mais dès la fin du match, sauf rares exceptions, les vraies relations entre les joueurs apparaissent avec la poignée de main. Mathieu
Dans la coupe du monde de rugby, j’ai été frappé par le respect qui existait entre les équipes des différentes nations : la Namibie a eu une haie d’honneur, par exemple. Le sport collectif, c’est aussi la mixité sociale. Pierre

Y a-t-il une relation entre les valeurs du sport et vos valeurs religieuses ?
Je pense que les valeurs de respect et de partage que nous vivons dans la pratique sportive viennent en partie de notre foi, qui influence toute notre vie. Céline
Et la foi, dans le sport, c’est important ! Si on n’avait pas la foi, il y a longtemps qu’on ne ferait plus de sport ! Mathieu

Ghislaine BRUYAS
(publié dans Présence Mariste n° 256, Juin 2008)