Être interne aujourd’hui… au Cheylard

Le collège mariste Saint Louis situé au Cheylard accueille 160 élèves environ dont 40 sont des internes garçons ; la plupart viennent de la Vallée du Rhône. Nous avons la chance de pouvoir leur offrir tout un étage de notre bâtiment où se trouve un grand foyer fort bien équipé.

[rouge]Le projet de l’internat[/rouge]
Il s’inspire des valeurs maristes et est ainsi en complète cohérence avec les orientations de notre collège :

  • Tout est mis en place pour que chaque élève se sente en sécurité physique et affective.
  • Le cadre proposé est strict sans être pour autant rigide.
  • Les valeurs d’entraide, de solidarité, d’attention sont vécues au quotidien par les jeunes et les adultes qui les encadrent.
  • Les échanges avec les familles sont essentiels et les contacts, surtout en début d’année, sont très réguliers.
  • Les dialogues avec les jeunes sont privilégiés : ils savent qu’ils peuvent être écoutés avec bienveillance lorsqu’ils en ressentent le besoin.
  • Tout est mis en œuvre pour que le mot confiance prenne tout son sens.
    Avoir des activités saines telles que le jardinage
    Avoir des activités saines telles que le jardinage

    Tous ces points sont évoqués lors de la première rencontre avec les deux parents et l’élève. Ce premier échange est déterminant car il permet de s’assurer que l’élève accepte bien le projet de devenir interne. Il est important qu’il soit véritablement acteur de son choix.

[rouge]Ce que l’internat offre aux jeunes[/rouge]

  • Bénéficier d’un cadre qui permet de retrouver le sens du travail scolaire.
  • Travailler dans une structure stable lors d’une période difficile sur le plan familial, par exemple.
  • Grandir grâce à la vie en groupe avec toutes ses contraintes mais aussi toute la complicité et les liens qui peuvent se tisser avec les copains.
  • Pouvoir bénéficier d’un nouveau départ, laissant derrière soi les différents problèmes rencontrés (comportement, travail…)

À un jeune, en cas d’échec scolaire, voire de décrochage, de redécouvrir sa famille : les week-ends sont alors des moments où il fait bon être ensemble.

[rouge]Une semaine à l’internat[/rouge]
Les internes ont besoin de points de repère précis. À la fin des cours, les élèves se retrouvent en salle d’étude pendant deux heures.
Ils travaillent généralement seuls pendant la première heure et peuvent ensuite travailler à deux avec des temps de méthodologie pour ceux qui ont le plus de mal à s’organiser.

Tisser des liens entre copains, dans un univers de confiance bien établi
Tisser des liens entre copains, dans un univers de confiance bien établi

Après l’étude, les élèves se rendent au self. Vient ensuite la soirée avec des contenus divers :
Lundi : soirée tranquille qui permet à chacun de s’installer, de reprendre ses marques et de raconter son week-end.
Mardi : soirée vidéo en salle Champagnat, transformée pour l’occasion en salle de cinéma.
Mercredi : Après-midi consacrée au sport (association sportive ou vélo). Soirée détente à l’internat où chacun peut choisir le lieu qu’il préfère (chambre, foyer…).
Jeudi : Soirée anniversaire suivie d’une activité commune (tournoi, jeux collectifs).
De plus, tout au long de l’année, des projets et activités sont réservées aux internes : journée ski, sortie karting, atelier cuisine, jardinage, échanges avec la maison de retraite, sortie cinéma avec participation des jeunes au montage de la bobine…

Pour moi, assumer la responsabilité de maître d’internat, c’est ma façon de mettre en œuvre cette parole de Marcellin Champagnat : « Pour bien éduquer les jeunes, il faut les aimer ».}}}

Fabien GALLINA
(Paru dans Présence Mariste N° 269, octobre 2011)