Allons z’enfants

« Un an et un jour » : c’est le titre de la dernière comédie musicale créée par la troupe « Allons z’enfants », du groupe scolaire N. D. de Valbenoîte de Saint Etienne (« Présence Mariste » n°241, octobre 2004)

Comédie musicale

« Un an et un jour » : c’est le titre de la dernière comédie musicale créée par la troupe « Allons z’enfants », du groupe scolaire N. D. de Valbenoîte de Saint Etienne et jouée les 22 et 23 avril derniers.

Neuvième création depuis 1987 : déjà une longue et belle histoire de cette « troupe » devenue très « pro » ! Son rayonnement, c’est bien sûr la région stéphanoise, mais aussi Paris, Israël, les U.S.A. et le Québec !

Pierre Tamaillon, professeur de musique dans l’établissement en a été l’initiateur. Il reste la cheville ouvrière de cette aventure, toujours aussi passionné par ce qu’il fait, soutenu par une poignée d’adultes de Valbenoîte, très enthousiastes eux aussi.

Au départ : un défi que Pierre Tamaillon voulait relever avec des élèves d’une 4e , un peu difficiles et surtout peu motivés pour monter le traditionnel spectacle de fin d’année scolaire. L’idée lui vint de mettre en scène cinq tableaux des Misérables. Ce fut un succès qui lui donna envie de créer avec Claude Gonnet et Slim Bédioui une vraie comédie musicale.

Allons z’enfants. Le dragon du Sekthar, Miss Liberty ou encore Acadie, souviens-toi : autant de titres qui offrent un divertissement de qualité, certes, mais qui sont aussi une invitation à s’interroger sur des problèmes de société. Depuis la première création, les conditions de réalisation ont évolué : troupe plus restreinte et pour la dernière création, le partenariat avec le directeur de « Kronos théâtre » apportant une logistique et un savoir-faire plus professionnels. Pour les jeunes comédiens, toujours de très fortes exigences ; le soutien des parents est essentiel. Trois heures de répétition tous les quinze jours, le vendredi soir, plus sept week-ends, tout au long d’une année scolaire !

C’est tout une « école de vie » où les jeunes apprennent à se prendre en charge, à se dépasser pour mener le projet à son terme, à mettre en œuvre des talents d’acteurs et de chanteurs souvent en sommeil.

Porté par un petit groupe d’adultes, ce spectacle s’inscrit dans le projet d’ensemble de l’établissement scolaire et a été soutenu, depuis le départ, par le directeur, Frère Michel Fatisson, et ses successeurs. Le spectacle est d’ailleurs présenté à tous les élèves de l’établissement ; il joue ainsi un rôle-moteur, suscitant de nouvelles vocations de comédiens. Il constitue également une « vitrine » pour l’établissement. Pierre Tamaillon

Pourquoi un tel investissement de la part d’adultes ?

Pierre Tamaillon se passionne pour le genre « comédie musicale ». C’est aussi une façon pour lui, et son collègue Christian Didier (compositeur de la musique de Un an et un jour), de donner une autre dimension à leur tâche de professeur d’éducation musicale, avec des jeunes qui en veulent. Pierre Tamaillon est convaincu surtout que cela apporte beaucoup aux jeunes : du bonheur, une plus grande confiance en eux, la découverte de leurs talents. Pour certains même, c’est la chance d’un nouveau départ dans leur vie de jeune.

Assurément, c’est là une aventure aux dimensions éducatives certaines.

Frère Michel MOREL

E-mail : pierre.tamaillon chez wanadoo.fr Site : http://www.allonszenfants.com

(Publié dans « Présence Mariste » n°241, octobre 2004)