Le club Archéo du collège Montalembert à Toulouse

Un club en milieu scolaire qui ne manque pas d’originalité ! (Présence Mariste N° 265, Octobre 2010)

[bleu]

En 2007, une expérience unique en milieu scolaire voit le jour : le Club Archéo. Il réunit une centaine de membres répartis sur huit heures de séances hebdomadaires. À l’initiative de ce projet, Christophe Camps est passionné d’archéologie et titulaire d’un DEA en Sciences de l’Antiquité. Son bon contact avec les jeunes et son ancienneté en tant qu’éducateur à Montalembert ont facilité la création de ce Club original.

Des vertus pédagogiques insoupçonnées ?

Des ateliers minutieux
Des ateliers minutieux

Devenir archéologue est un rêve d’enfant. Indiana Jones a sans doute fait des émules, même si les débouchés professionnels restent limités. Quoiqu’il en soit, l’apprentissage de l’archéologie s’avère bénéfique pour le développement de l’enfant et de l’adolescent.
La priorité du Club reste la notion de plaisir et l’épanouissement dans un cadre scolaire. Notre devise, « apprendre en s’amusant », en dit long sur l’ambiance qui y règne. Chacun progresse à son rythme. Loin des contraintes d’un programme trop académique, certains enfants se révèlent totalement dans ces ateliers et d’autres y trouvent un espace d’expression privilégié pour travailler en équipe et cultiver leur goût pour la recherche et la découverte.
Aucune participation financière n’est demandée lors de l’inscription.

Des activités passionnantes

L’initiation à la prospection et à la fouille se fait sous la forme de diaporamas humoristiques, de manipulations d’outils ou d’un stage sur un chantier-école. Des objets archéologiques authentiques sont régulièrement manipulés. L’objet mystère présenté en début de séance est un bon prétexte pour lancer des recherches plus approfondies. Des ateliers créatifs et ludiques font appel à l’archéologie expérimentale (taille du silex, modelage de l’argile, etc.) et développent l’imagination. La réalisation de maquettes de plus en plus perfectionnées est l’occasion de rassembler tous les talents. L’humour occupe une place particulière au Club, surtout le mercredi après-midi ; les aventures des mascottes Tamis et Crassouille, méritent le coup d’œil !

Maquette gauloise effectuée en 2010
Maquette gauloise effectuée en 2010

Les supports multimédia (informatique, photographie, vidéo) sont régulièrement utilisés. Le Club a notamment son propre site Internet ; un travail remarquable est effectué pour le mettre à jour et tenir les visiteurs informés des nouveautés (http://clubarcheo.monta.free.fr/). _ Le Club multiplie les collaborations avec le monde scientifique, à l’occasion de visites ou de rencontres avec des professionnels (archéologues, conservateurs, restaurateurs, architectes, étudiants), ainsi qu’avec l’équipe éducative du collège, à l’image de la création du logo en cours d’arts plastiques.

Une fouille bien humide
Une fouille bien humide

Enfin, ces activités ne trouvent du sens que dans le partage des connaissances via Internet, la rédaction d’articles (du journal du collège à la revue nationale Histoire Antique), des expositions et des soirées mémorables, le forum du Musée Saint-Raymond ou encore la réalisation d’un journal sur les remparts antiques de Toulouse.

Le Club Archéo est ainsi une belle expérience de pédagogie des sciences. Il est profitable à l’établissement en séduisant chaque année de nouveaux élèves et en fidélisant ses membres.
Pour nous contacter : club-archeo chez monta-nd.com

Christophe CAMPS
(publié dans Présence Mariste N° 265, Octobre 2010)

[/bleu]