Un air de SLAM

Au collège « Les Maristes » de Bourg-de-Péage (26) (Présence Mariste, N° 261, octobre 2009)

Dans le cadre des I. D. D.(Itinéraire De Découverte) en 4e et du concours des « chroniques lycéennes », trente élèves ont découvert l’univers du « Slam ». Cette nouvelle façon de chanter mérite une attention toute particulière puisqu’elle a beaucoup de succès auprès de nos adolescents, aujourd’hui.
Ainsi, deux enseignants ont réuni leurs compétences, en Français et en Musique, pour initier les élèves à la création de textes et de musiques. Cette expérience a permis de donner du sens aux apprentissages et de réhabiliter un certain intérêt pour l’étude de la langue. Elle s’est conclue par un concert avec Ana DESS.

Ana Dess sur scène
Ana Dess sur scène

LE SLAM, UNE FORME D’EXPRESSION

Le Slam est une forme de délivrance. En effet, la création artistique permet de libérer un message fort et souvent touchant. Ce projet pédagogique avec les jeunes fut d’ailleurs très porteur auprès des élèves lors du décès d’un de leurs camarades durant cette année scolaire 2008-2009.

Voici deux poèmes d’élèves exprimant leur chagrin, ce sont des hommages à Alexis :

Aux Maristes, tu avais beaucoup d’amis
Mais aujourd’hui, tu t’es endormi
Et tout au fond de notre cœur
Tu as provoqué beaucoup de pleurs
Mais nous continuons à t’aimer
D’une sincère et éternelle amitié

Anthony LAFONT 4e2

Je peux comprendre ta solitude,
Mais pas ton attitude.
Je peux comprendre ta tristesse,
Mais pas ta faiblesse.
Je peux comprendre ta peur,
Mais pas ton malheur.
Pourquoi me laisses-tu avec tant de questions ?
Moi qui nais sans réponse,
qui bouleverse ma raison.
Ne me laisse pas sans ton sourire,
Qui illuminait mes rires.
Je ne pourrais jamais comprendre,
Et jamais te reprendre.
Repose en paix !

Mélaine CANDILLON 4e2

UNE CHANTEUSE DE SLAM AU COLLÈGE
Le jeudi 4 juin 2009, les élèves ont eu la chance d’assister à un véritable concert dans leur salle de musique transformée en salle de spectacle pour cette occasion. Pendant une heure trente, la chanteuse, Ana Dess, s’est exprimée sur scène avec des chansons, des chorégraphies, des costumes de scène sur le thème du chaperon rouge, symbolisant l’actualité sociale de notre époque. Dans ses titres de chansons « Ma vie, mes contes », « Méfie-toi », elle parle de son univers et des souffrances du monde.

Dans la deuxième partie de cette représentation, les élèves ont pu partager un moment de discussion avec la chanteuse et ses musiciens. Ce fut un dialogue riche au cours duquel les jeunes ont pu poser de nombreuses questions sur la vie personnelle des artistes, les difficultés d’écrire et de produire une création musicale.

Scène de la salle de musique
Scène de la salle de musique

REGARDS ET PAROLES D’ÉLÈVES SUR CE PROJET
"J’avais une mauvaise image du Slam ! Je pensais que c’était plutôt des chansons de banlieue sans intérêt ! Maintenant, j’écoute ces chansons en essayant de décoder l’histoire ou le message donné."

« J’aime bien les gestes qui accompagnent les chansons d’Anna Dess, de même que le travail poétique de ses textes. C’est une grande artiste ! »

« Je pensais qu’écrire des paroles de chansons était facile, mais je me suis rendu compte que trouver des rimes, du vocabulaire et des images poétiques était un travail difficile. »

Béatrice PALOU
(Paru dans Présence Mariste, N° 261, octobre 2009)