« À livre ouvert »

Une approche pédagogique de l’apprentissage de la lecture. (« Présence Mariste » N° 258, janvier 2009)

En Catalogne, à l’école mariste MONTSERRAT, de LLEIDA, une équipe de cinq éducateurs propose une expérience autour des compétences de lecture.

De quoi s’agit-il ?

C’est un projet éducatif s’adressant principalement aux élèves du Cours Préparatoire où le processus de lecture est très important. Mais son application peut s’adapter à n’importe quel âge. Nous n’oublions pas l’enseignement que nos élèves ont déjà reçu à l’école maternelle.

Le processus de lecture se déroule à partir de la méthode globale (basée sur les mots), qui permet un apprentissage rapide et significatif mais qui peut présenter des difficultés lorsqu’un élève se trouve devant un mot peu connu ou même inconnu. Pour résoudre ce problème, on a ajouté des éléments de la méthode analytique (basée sur les phonèmes) qui élabore des stratégies pour déchiffrer les mots. Cette combinaison de la méthode de lecture globale et de la méthode analytique apporte à nos élèves de bons moyens pour cet apprentissage si important.

Dès le début, nous présentons nos premiers programmes de lecture en essayant de combiner les deux systèmes. Nous présentons ainsi des stratégies de « conscience phonologique » et des outils du contexte pour éclairer la signification des mots présentant une certaine difficulté. Ensuite, à mesure qu’on perçoit la progression de chaque élève, on applique la méthode globale pour qu’il développe ses capacités lexicales et devienne un bon lecteur.

Mise en œuvre de l'apprentissage de la lecture à l'école mariste de Lleida
Mise en œuvre de l’apprentissage de la lecture à l’école mariste de Lleida

Concrètement

L’enseignant chargé du premier cycle d’enseignement primaire consacre trois heures par semaine au projet de compétence de la lecture, une heure pour chaque classe du primaire (il s’agit d’une école à trois niveaux). Le cours de lecture apparaît comme une découverte. Sa présentation, faite sur un tableau digital, est élaborée sous la forme d’un montage photographique, de jeux de compréhension facile ou avec un menu présentant plusieurs choix pour inciter la lecture suivant leur intérêt.

Les thèmes ont un lien étroit avec les activités de l’entourage : excursions, sorties culturelles, activités à l’école… De plus, tous les montages de lecture sont intégrés au site web de l’école afin que les familles aient à leur disposition des moyens ludiques contribuant à développer la capacité de lecture à la maison.

On réalise l’activité dans la salle de classe avec des groupes réduits et hétérogènes pendant 15 minutes. Tous les élèves y participent à tour de rôle.

C’est le professeur qui guide l’activité pour la formation des groupes et pour la collaboration avec les autres enseignants, en laissant néanmoins, une grande initiative aux élèves.

Quelques conclusions évidentes de cette expérience

  • Lire à partir d’images stimule la compréhension et les niveaux d’attention et de motivation.
  • Une meilleure compréhension nourrit la motivation pour le processus de lecture.
  • Les activités en groupe font sentir aux élèves leur appartenance à une dynamique sociale et leur engagement personnel.
  • L’initiative et la participation sont la meilleure perspective de réussite que nous, enseignants, pouvons nous proposer. Nous avons réalisé, au long de cette expérimentation, comment les élèves nous en demandent chaque fois davantage.
  • Lire sur des thèmes déjà connus facilite la compréhension.

    Le groupe des professeurs
    (paru dans Présence Mariste N° 258, janvier 2009)