Frère Adjuteur, un Mariste enthousiaste

Frère Adjuteur a été un digne fils spirituel de Saint Marcellin. Ceux qui l’ont connu en portent témoignage. (« Présence Mariste » n°240, juillet 2004)

Fr Adjuteur

Emile Aragou (1885-1977), plus connu sous son nom de religieux, Frère Adjuteur, est une figure marquante du patrimoine mariste.

Né à Quirbajou, dans l’Aude, d’une famille de cultivateurs, il entre à douze ans au juvénat de Castelnaudary. En 1901-1902, il fait son noviciat à Saint Paul Trois Châteaux. Il obtient le Brevet élémentaire en étudiant seul.

Dès 1903, il choisit de partir pour l’Espagne en raison des lois d’expulsion. Il maîtrise très vite la langue espagnole et se donne corps et âme à l’apostolat, surtout à Mataró, au collège de Valldemia dont il sera longtemps directeur et auquel il donnera un bel essor. C’est là qu’il a laissé son cœur d’apôtre et de mariste.

Frère Adjuteur est un religieux qui garde son optimisme et son enthousiasme, aussi bien dans les tranchées de la guerre de 1914-1918 que dans les cachots des prisons de Barcelone pendant la guerre civile (1936-1939). Une petite biographie de fr Adjuteur Grâce à son courage il sauve plus d’une centaine de jeunes Frères. Il ne peut rien, hélas, pour éviter le martyre de 173 Frères !

En 1940, à 55 ans, il est nommé Supérieur de sa Province d’origine qu’il a quittée en 1903 et dont il ne connaît pas les membres. C’est un déchirement. Il accepte pourtant avec courage. La France est dans la débâcle et les restrictions.

Frère Adjuteur devient le serviteur de ses Frères. Il se tient au courant de tout, avide des nouvelles maristes. A la fin de sa vie, l’amitié du Frère Basilio Rueda le toucha beaucoup.

Frère Adjuteur a été un digne fils spirituel de Saint Marcellin. Ceux qui l’ont connu en portent témoignage.

Frère Alain DELORME

N. B. Une plaquette de 110 pages, éditée en 1985, centenaire de sa naissance, retrace la vie du Frère Adjuteur à partir de ses souvenirs.

(Publié dans « Présence Mariste » n°240, juillet 2004)