Vocations

Année Fourvière

PM 285 logo 23 juillet 1816 : la promesse de Fourvière - 23 juillet 2016 : on se souvient de cette Promesse qui a porté du fruit - Les jeunes maristes du monde entier issus des quatre branches se retrouveront une semaine en juillet à Lyon avant d’aller aux JMJ de Cracovie. Une messe solennelle à la Basilique de Fourvière clôturera cette année. (Publié dans Présence Mariste n°285, octobre 2015)

L’année “Fourvière” (de juillet 2015 à juillet 2016) marque, pour nous, Maristes-Champagnat, la seconde phase de la préparation du bicentenaire de notre fondation. Elle se clôturera le 23 juillet 2016 à la Basilique de Fourvière à Lyon.

Bref rappel

La basilique de Fourvière vers 1816
La basilique de Fourvière vers 1816

Le 23 juillet 1816, une douzaine de jeunes prêtres se rend au sanctuaire de Fourvière au lendemain de leur ordination pour une démarche “particulière ?. Ces jeunes, pleins d’ardeur, voient grand : ils promettent à Marie de s’engager à créer une “Société de Marie ? qui regrouperait des prêtres, des frères, des sœurs et des laïcs qui auraient le même idéal spirituel : se mettre, comme Marie, au service de l’Église par un travail discret, caché mais dynamique et généreux.

Voici l’essentiel de cette Promesse  : "Nous, ici soussignés, promettons de travailler pour la plus grande gloire de Dieu et l’honneur de Marie, Mère du Seigneur Jésus, affirmons et déclarons notre sincère et ferme intention de nous consacrer, dès la première occasion, à la fondation de la pieuse congrégation des Maristes."

Et ensuite ?

Pour mener à bien ce projet, deux d’entre eux fonderont les Pères (Jean-Claude Colin) et les Frères (Marcellin Champagnat) ; d’autres s’engageront dans la Société de Marie. Ils seront rejoints plus tard par Jeanne Marie Chavoin et Marie Jotillon pour les Sœurs à l’initiative de Pierre, frère de Jean-Claude Colin… Marcellin sera le plus “rapide ? à concrétiser le projet qui lui tient à cœur : former des instituteurs et des catéchistes pour les jeunes des campagnes. Dès le 2 janvier 1817, les Frères existent.

Aujourd’hui…

Pour marquer l’importance de cet engagement de Fourvière, les Supérieurs généraux des quatre congrégations maristes ont rédigé une lettre commune pour encourager les uns et les autres à : "embrasser l’année Fourvière avec des cœurs ouverts pour que nous, ici et maintenant, soyons renouvelés dans notre désir et notre engagement à nous engager pleinement."

La basilique de Fourvière de nos jours
La basilique de Fourvière de nos jours

Ils nous engagent donc à  :

  • donner un caractère de nouveauté et de fierté au sens de la Promesse de Fourvière,
  • développer un sens élevé de l’identité mariste comme Famille Mariste,
  • susciter une énergie, une espérance, une joie, une motivation et un engagement pour l’œuvre de Marie.

Ainsi, au fil de l’année nous approfondirons et développerons ce thème de l’engagement.

Les jeunes maristes du monde entier issus des quatre branches se retrouveront une semaine en juillet à Lyon avant d’aller aux JMJ de Cracovie. Une messe solennelle à la Basilique de Fourvière clôturera cette année le 23 juillet 2016.
Et au-delà du “souvenir ?, comme le disait le F. François, en son temps, "c’est à chacun de nous qu’appartient maintenant d’apporter le meilleur de nous-mêmes pour l’avenir de l’Institut et du monde."

F. Joël CAPON-THIÉBAUT
Pour l’Équipe Vocations
(Publié dans « Présence Mariste » n°285, octobre 2015)

Equi Voc