Chemin de mission

Semer l’évangile - Vivre la Présence

PM 290 logo Marcellin est à l’écoute d’un Dieu qui parle à travers tout ce qui lui a été donné. Il est devenu témoin, prophète de notre humanité. Avec Marcellin, nous éduquons en étant présents aux enfants et aux jeunes, en étant attentifs à leurs besoins. (Présence Mariste n°290, janvier 2017)

Marcellin est un homme de parole parce qu’il a su écouter. Une écoute de lui-même d’abord, une écoute des autres, une écoute de Dieu. Quand nous regardons sa vie et son parcours, nous le voyons s’arrêter, pour écouter les gens de La Valla. Ecoute des personnes, des jeunes, des événements, du monde, des signes des temps à la lumière de l’Evangile relu et écouté si souvent. Une écoute qui précède les décisions prises avec audace et ténacité.

Dieu est présent au cœur de notre monde
Dieu est présent au cœur de notre monde

Nous comprenons alors pourquoi Marcellin a privilégié l’Incarnation dans sa spiritualité. « Le Verbe s’est fait chair et il a habité parmi nous ». La parole prend chair dans l’humanité de Marcellin, c’est ainsi qu’il construit un homme nouveau selon la vision de Dieu, un homme capable d’aimer, de parler, de donner.

Ainsi, Marcellin est devenu un homme de chez nous, et un homme d’Évangile dans le Christ. Une vie humaine entièrement confrontée à la Parole de Dieu. Marcellin a creusé cette parole, il l’a accueillie. Et il l’a tellement faite sienne qu’il a pu dire que ta volonté soit faite et non la mienne… Ecoute d’un Dieu qui parle à travers tout ce qui lui a été donné. Il est devenu témoin, prophète de notre humanité.

« Le prophète est vu comme une personne en relation intime à la fois avec Dieu et avec les hommes. C’est un homme de prière pour le monde ; il est engagé en faveur de ses contemporains avec qui et pour qui il prie et lutte. Le prophète est un homme religieux qui, habité par l’Esprit, inspire et influence son entourage, puisqu’il croit en un Dieu sauveur. C’est un homme inséré dans son temps ; c’est l’homme de l’avenir ». (Frère dans les Instituts Religieux Laïcs).

F. Maurice GOUTAGNY

Vivre la Présence

Nous rappelons une conviction de St Marcellin : "Pour bien élever les enfants, il faut les aimer, les aimer tous également". De cette attitude fondamentale, découlent les traits d’un style d’éducation : la présence, la simplicité, l’esprit de famille, l’amour du travail, le tout à la manière de Marie. Ces valeurs représentent, pour les Frères Maristes, notre manière particulière d’inculturer l’Évangile. C’est l’ensemble de ces éléments et leur interaction qui donnent à notre style mariste son originalité inspirée par l’Esprit.

Allez sur les chemins porter la Bonne Nouvelle
Allez sur les chemins porter la Bonne Nouvelle

Notre conception de l’éducation est fondée sur une vision globale de la personne et se propose de communiquer des valeurs. Nous mettons en œuvre une approche pédagogique spécifique léguée par Marcellin et les premiers Maristes. Avec Marcellin, nous éduquons en étant présents aux enfants et aux jeunes, en étant attentifs à leurs besoins. Nous leur donnons notre temps ; nous cherchons à établir avec eux des relations fondées sur l’amour, en favorisant leurs études, leur développement et leur éducation. Dans notre tâche éducative, nous cherchons à prolonger notre présence dans les temps libres, les loisirs, les sports, les activités culturelles. Nous voulons rejoindre les jeunes dans leur milieu de vie, dans leur culture.

Vivre avec les jeunes : une attitude, dans le milieu scolaire, qui est plus qu’une attitude préventive ; elle inclut le déploiement de la bonté, de la fraternité, de l’humanité. Notre attitude se veut respectueuse, exigeante, optimiste et soucieuse de leur croissance personnelle. Par notre accueil, notre écoute, notre attitude de dialogue, nous suscitons la confiance des jeunes et encourageons l’ouverture.

F. Maurice GOUTAGNY
(Publié dans « Présence Mariste » n°290, janvier 2017)