Échos d’un pélé à Lourdes

« On repart tous guéris d’une manière ou d’une autre » (« Présence Mariste » N° 258, Janvier 2009)

Du 5 au 10 juillet dernier, un pélé de jeunes, à Lourdes, a remplacé le traditionnel mini-camp organisé à la Maison des Sources (L’Hermitage - St Chamond) par une équipe de Maristes. Ce pélé-jeunes s’est joint au pèlerinage diocésain de St Etienne pour marquer le 150e anniversaire des apparitions de la Vierge Marie à Bernadette Soubirous.

En route…

Partis le 5 juillet vers 8 heures du matin en car, nous avons sillonné la France jusqu’aux Pyrénées, dans une ambiance de rires, de blagues et de films … sans oublier les quelques haltes où nous avons pu mieux échanger et nous connaître !
Suite à une des bonnes idées de Laurent, notre animateur de toujours, nous avons tenu, à l’aller et au retour, une sorte de journal de bord où chacun a pu écrire ses motivations ou ses impressions sur ce pèlerinage à Lourdes.

Un programme bien chargé !

Arrivés à Lourdes, nous n’avons pas chômé ! Certains ont même dû dormir sous des tentes, faute de dortoirs. Mais c’est en plantant les tentes et en y dormant qu’on a pu échanger sur le programme et aussi s’amuser !

Lourdes réserve à chacun « son petit miracle »
Lourdes réserve à chacun « son petit miracle »


Il faut dire que ce programme était très chargé : visite de divers lieux : Bartrès, la grotte, la communauté du Cénacle, Notre-Dame du Rosaire et des musées.
Participation à des messes, célébrations, processions, chemin de croix du Jubilé et chemin du pardon et de la paix ! C’était, en effet, un vrai marathon !

Des moments forts…

Néanmoins et malgré les turbulences de certains qui nous ont pourtant bien fait rire (peut-être pas tous !), nous avons vécu des moments très forts lors de ce pèlerinage du Jubilé, sur les lieux où vécut Bernadette : le cachot où elle s’est enfoncée dans la misère avec ses parents, la fameuse grotte de Massabielle où elle fit l’expérience unique de rencontrer la Vierge Marie ! Nous n’oublions pas non plus certains temps de prière ainsi que la procession aux flambeaux.

Ce que je retiens de ce pélé…

Le message qui ressort des « miracles » de Lourdes, ce n’est pas tant que le Seigneur fait de la magie, mais plutôt qu’il répond à la foi des gens par la guérison de tous les maux quels qu’ils soient ; et cela, à cause de son amour pour les hommes.
Un autre des messages de ce Jubilé, c’est l’unité vécue entre tous. Le rassemblement de prêtres et de gens étrangers, de tous azimuts, a permis de partager une seule et même foi, une même conviction autour de la Grotte, et ce, indépendamment des diverses langues utilisées pour prier la Sainte Vierge.

Un pélé au programme riche et varié
Un pélé au programme riche et varié

L’entraide apportée aux handicapés et aux malades et les moments de partage vécus avec eux nous ont beaucoup apporté tant sur le plan humain qu’au niveau de leurs expériences de vie … Nous avons même organisé une soirée de chants pour eux : ce fut super !
C’est aussi une soirée « Gospel-night » organisée sur le thème de Bernadette, des riches, des pauvres et de Jésus ; des soirées « entre potes », très conviviales qui ont permis de nous rapprocher et d’échanger sur divers thèmes de la vie avec des adultes.

Que retenir encore de Lourdes ? Peut-être ce propos de Rémi, prêtre aumônier accompagnant ce pélé : « On repart tous guéris d’une manière ou d’une autre ».

Rémi GARRIGOU (St Chamond)
(paru dans Présence Mariste N° 258, Janvier 2009)