Quand la terre est partagée…

Les premières réalisations de l’association Terre Partagée au Burkina-Faso. (Présence Mariste N° 257, octobre 2008)

Suite à la valorisation d’un terrain familial appartenant au Frère André THIZY et à sa sœur Madeleine, l’idée de créer une association à but humanitaire germe au sein de « l’équipe de cousins ». Dans le même temps, suite à un voyage en Afrique, un projet nous est proposé qui concerne une action au Burkina-Faso. L’Association Terre Partagée prend alors naissance le 17 juillet 2003. Le but de l’Association est « le soutien et le développement de projets dans la région du Sanguié au Burkina-Faso ».

La première réalisation

Ce fut l’aide apportée au Centre Rural Polyvalent de Zoula, petit village proche de Réo qui lui-même se trouve à environ 100 kms de la capitale Ouagadougou.

Aux abords du collège
Aux abords du collège

Lors d’un premier voyage en mars 2004 nous avons défini les besoins du Centre avec nos partenaires et nous avons pris ensemble la décision de la réalisation d’une salle de classe et d’un foyer pour les élèves, ainsi que l’achat de matériel scolaire (bureaux, outils de maçonnerie et de jardinage, machines à coudre).
Ceci a permis de démarrer entre autre une classe de couture pour les jeunes filles qui sont un peu oubliées dans les formations techniques. Nous avons également pris en charge les salaires des Formateurs, la nourriture des élèves et l’accompagnement de ceux-ci dans leurs projets individuels à la sortie de leur formation.

Un second voyage en janvier 2005, nous a permis de constater l’avancement du projet. Alors nous avons pris la décision de réaliser l’électrification du foyer par panneaux solaires ainsi que la construction d’un bâtiment pour un élevage de volailles. Malheureusement, notre voyage de 2006 verra la fin de notre action avec le Centre, en particulier en raison du manque de confiance accordée par le Fondateur du Centre envers les jeunes à qui il avait confié la Direction. Avec beaucoup de déception, nous avons abandonné ce beau projet mais il nous a paru important de prendre partie pour la nouvelle génération qui a envie et qui a les moyens de réaliser quelque chose de solide.

La seconde réalisation

Ce fut l’aide apportée à l’École Ste Thérèse de Zoula. En 2005, nous avons accordé un prêt à l’Enseignement Catholique afin de construire un bâtiment administratif permettant la reconnaissance de l’École par l’État et qui peut ainsi accueillir des élèves boursiers. En 2007, nous avons financé la construction d’une cantine scolaire. Actuellement, les élèves peuvent enfin prendre un repas à midi à très bas prix.

La réalisation en cours…

C’est la mise en place par l’ancienne Direction du Centre Rural, d’une Association chargée du développement social du Sanguié. Elle aura pour but d’une part de rassembler les petits producteurs pour l’écoulement de leurs récoltes (coopérative), et d’autre part de financer des microprojets sous forme de prêts. Terre Partagée s’est fixé pour but de soutenir le démarrage de cette Association et de l’accompagner vers son autonomie.

Une classe du collège
Une classe du collège

Que tout cela puisse nous faire tous grandir, dans un échange mutuel de cultures et dans l’amitié entre les peuples. Sur nos deux continents, notre prière va vers le Père, qui, lui sait ce qui est bon pour tous.

Yves Berger,
(Président de Terre Partagée)
(paru dans Présence Mariste N° 257, octobre 2008

Vos témoignages

  • lefort 29 novembre 2010 15:15

    s’il vous plaît, j’aimerai connaître vos coordonnées ? je connais le Burkina Faso ; je sais qu’il existe un lien avec la ville de Grenoble. je n’ai jamais entendu parlé de votre association et j’aimerai en savoir plus… pouvez-vous me préciser que vous êtes représenté ce samedi sur le plateau du Vercors ? merci pour votre réponse.