ST JO les maristes, de Marseille, solidaires du Burkina Faso

Des scolaires solidaires du Burkina Faso

À Marseille l’équipe éducative et les élèves se sont mobilisés pour une action de solidarité.

[rouge]Le Burkina[/rouge]
Le Burkina Faso est un pays enclavé de l’Afrique de l’Ouest, d’une superficie correspondant à la moitié de la France, avec une population de 14 000 000 habitants dont 50% a moins de 15 ans. C’est un des pays les plus pauvres du monde (177e sur 192 pays), avec un PIB de 400 € par habitant.

L'affiche de « Graines de joie »
L’affiche de « Graines de joie »

[rouge]Graines de joie[/rouge]
Depuis 4 ans, nous avons un partenariat avec cette association marseillaise qui mène des projets au Burkina Faso, dans les favelas du Brésil et en Roumanie.

Grâce à son engagement, « Graines de Joie » a permis le financement de nombreux projets au Burkina Faso : construction d’une école (500 élèves actuellement), d’un dispensaire, d’un centre d’accueil pour les enfants de la rue.

L’association veille également au bon fonctionnement d’un orphelinat et de la nouvelle école (repas – matériel scolaire) en leur apportant son soutien financier.

Depuis 2007, notre partenariat consiste à :

  • Sensibiliser tous les élèves de l’établissement sur le thème de la Solidarité.
  • Financer des projets proposés par « Graines de joie ».
  • Organiser un voyage de 15 jours en juillet tous les ans au Burkina Faso avec des professeurs et des élèves.
    Tous ensemble pour le Burkina…
    Tous ensemble pour le Burkina…

    [rouge]Mais aussi, organiser une course solidaire…[/rouge]
    Nous organisons une course de solidarité tous les 3 ans. Cette année le mercredi 23 mars 2011, 850 élèves et des adultes de la communauté éducative ont couru sur la plage du Prado à Marseille pour financer la construction d’un collège près d’Ouagadougou.

Chaque participant devait trouver un sponsor qui s’est engagé à verser une somme de 3 € au moins par kilomètre parcouru.

À la fin de la course, l’estimation des engagements est évaluée à 18 000 €, plus 2 000 € de dons apportés par des entreprises ou des collectivités territoriales. À la mi-juillet nous avons remis à l’association la somme de 23 400 €.

Pendant les vacances d’été, la construction d’un premier bâtiment pour accueillir les élèves en 6e et 5e va pouvoir commencer. L’estimation du coût de cette première tranche est d’environ 50 000 €. Des établissements de la province mariste et du diocèse de Marseille vont compléter cette somme dans les mois prochains.

Norbert JOYEUX, chef d’établissement
(Paru dans Présence Mariste N° 269, Octobre 2011)