Centre ouvert Rialles à Santa Coloma de Gramenet

PM 283 logo descript Notre Centre a été le premier à s’ouvrir sur un territoire marqué par le nombre important de familles en situation de risque d’exclusion sociale. Au fils des ans il a grandi, cherchant à donner une réponse aux nouveaux besoins détectés. (Présence Mariste n°283, avril 2015)

La Province mariste de l’Hermitage a en Catalogne, non seulement des établissements scolaires classiques, mais elle a développé des centres d’éducation qui permettent de rejoindre les enfants et les jeunes autrement que par l’enseignement académique. Cet article, écrit par Pepa Gonzalez, la directrice actuelle, nous présente une de ces œuvres éducatives qui est située dans la banlieue nord-est de Barcelone.
Pepa Gonzalez
Pepa Gonzalez

Le Centre Ouvert « Rialles » (Sourires) 
est une réalité mariste dans notre territoire depuis 15 ans déjà. La présence des frères et la proximité de la communauté ont favorisé que les deux réalités se consolident comme seul chemin au long de tout ce temps. "Rialles" et ses différents projets appartiennent à la "Fundació Champagnat" et, à partir des différentes manières d’envisager l’éducation, notre grand souci comme éducateurs maristes est de nous consacrer aux enfants, aux jeunes et aux familles les plus délaissés, ce qui nous a conduits à créer et à gérer des projets susceptibles de répondre aux besoins socioéducatifs des personnes prises en charge. Notre Centre a été le premier à s’ouvrir dans cette ville, sur un territoire marqué par le nombre important de familles en situation de risque d’exclusion sociale.

Au fils des ans notre service a grandi, cherchant à donner une réponse aux nouveaux besoins détectés. À présent c’est un service plus complet et efficace qui se structure en différents projets :

  • Centre Ouvert  : ressource socioéducative en milieu ouvert afin de travailler à partir de la prévention, de la détection et de l’intervention face à des situations de risque d’exclusion sociale, spécialement auprès d’enfants de 3 à 18 ans.

Enfants au travail

  • Le « Punt »  : service d’information, d’aide, d’accompagnement, d’orientation et d’information personnalisée à l’intention des jeunes en situation de vulnérabilité sociale dans leur processus de passage à la vie adulte.
  • Enter  : le but principal est de favoriser les démarches d’insertion des intéressés dans le monde du travail, en encourageant des stratégies et des actions en vue de l’intégration dans le marché du travail des personnes en situation de risque d’exclusion.
  • Classe de Musique  : ce projet naît du besoin de donner une réponse et d’offrir des opportunités aux besoins de formation des jeunes ayant entre 16 et 23 ans, spécialement ceux qui se trouvent dans des situations de vulnérabilité et qui ont des difficultés pour accéder à la formation classique et /ou au monde du travail. Le projet voudrait donner une réponse à ce besoin par une offre de formation à l’intention des jeunes qui souhaitent commencer un chemin dans le monde de la musique, via les nouvelles technologies.

Enfants avec Pepa Gonzalez

  • Xela  : offrir des alternatives d’éducation en milieu ouvert pour des enfants de la ville et faciliter leur processus d’inclusion sociale, à égalité de chances.

Nous sommes soutenus par une équipe de volontaires qui accomplissent des tâches telles que l’aménagement des espaces, le service des repas journaliers et le soutien dans le travail éducatif. Ils viennent pour la plupart de la paroisse. A ce jour nous comptons environ 100 personnes qui soutiennent le travail éducatif des 11 professionnels engagés dans le Centre.

À la manière de Marie et de Marcellin Champagnat, fondateur de l’Institut des Frères Maristes, nous allons à la rencontre des enfants et des jeunes, spécialement les plus défavorisés, en cherchant des réponses globales à leurs besoins. Nous travaillons à partir d’une optique claire et définie, en misant sur certaines valeurs et sur une manière d’éduquer. Nous croyons à l’importance de la présence simple, de l’accompagnement, du respect et de la solidarité.

Pepa Gonzalez
(Publié dans « Présence Mariste » n°283, avril 2015)