Foire solidaire à Sants-Les Corts (Barcelone)

Vivre la solidarité, même en milieu scolaire

Dans le cadre du thème d’année « Ensemble, nous bâtissons », le 27 novembre 2010, l’établissement scolaire mariste de Les Corts, à Barcelone, organisait une foire solidaire.

Qu’est-ce que la foire solidaire ?
La foire solidaire est un événement qui essaie de créer dans la communauté éducative une prise de conscience sur les problèmes du monde. Elle voudrait obtenir une participation autant des élèves que des familles et aussi collecter de l’argent pour soutenir les projets solidaires avec lesquels l’école collabore.

Mais, qu’est-ce qu’on y fait ?
Il s’agit d’une « foire » semblable aux fêtes populaires de nos quartiers, avec un tas d’activités et de surprises. Les familles (petits de 3 à 12 ans) et les garçons et les filles (Secondaire et Baccalauréat) pourront s’y promener et même participer à des activités organisées ou à des épreuves-surprise qui auront lieu dans la matinée.

Quelles sont ces activités ?
Le magicien Boni, le circuit de SCALEXTRIC, du THÉÂTRE pour les enfants, les « super cheerleaders », des JEUX : quilles, se barbouiller le visage, panier, skis solidaires, course de tricycles et de patins, football de table géant… PSP (Play Solidarity Portàtil), des JEUX d’ORDINATEUR, JEUX des PHOTOS, POP-CORN SOLIDAIRE… il y a aussi d’autres activités pour tous, comme la Tombola Solidaire, qui distribue de grands prix : un voyage, un vélo, une séance de coiffure… ou le repas Solidaire.

Solidaires dans les jeux
Solidaires dans les jeux

Comment peut-on y participer ?
Pour pouvoir participer à chacune des activités, il faut acheter, au début de la « foire » ou durant la matinée, des fiches solidaires au prix d’1 euro. Mais, pour 5 euros, on vous donne 6 fiches !

Quel projet veut-on subventionner cette année ?
Le projet « Mitanguera » pour la formation des jeunes et des enfants au Paraguay. Il aidera à la création d’espaces de cultures vivrières pour les familles ou de petites entreprises afin d’en finir avec le « cercle de la pauvreté » issu de la monoculture. On veut aussi profiter de l’occasion pour créer avec cette formation technique, un espace pour promouvoir parmi les jeunes des valeurs de convivialité démocratique, de solidarité et de collaboration. En plus, ce projet rejoint ceux de Caritas et de la fondation ESCÓ.

Solidaires dans le partage du gâteau
Solidaires dans le partage du gâteau


Le déroulement de la « foire » pendant le matin du samedi 27 novembre a connu un grand succès. Grâce au beau temps et surtout à la collaboration de tous les bénévoles : professeurs, Frères, APMAS, moniteurs de différents groupements et élèves de l’école tout s’est parfaitement déroulé. La participation a été fort nombreuse et l’ambiance pleine d’enthousiasme. On a collecté une somme d’argent remarquable (3 000 € environ) avec laquelle nous pourrons réaliser nos rêves.

Josep Maria HERNÁNDEZ MARZO
Paru dans Présence mariste N° 268, Juillet 2011