Eclats de Vie

Pèlerins du désert

PM 283 logo descript Nous sommes comme des pèlerins dans le désert, à la recherche de Dieu. Nous savons bien d’où nous venons, quel est le centre de notre vie et où se nourrissent nos racines : Jésus de Nazareth. (Publié dans Présence Mariste n°283, avril 2015)

Origine et buts

F Moïses Planas
F Moïses Planas

L’origine de notre groupe a été le souci de trouver un lieu pour continuer à parler du Christ, de l’Évangile, pour prier, partager la vie. Dès les débuts, le groupe s’est uni fortement à la Communauté Mariste de Lleida et il y a toujours eu un frère mariste dans le groupe. Celui-ci se compose de 15 laïcs, dont 4 sont des ménages, un frère, un séminariste et onze enfants ! Les métiers des membres sont très divers et cela enrichit beaucoup les rencontres ; les différentes situations de vie nous aident aussi à grandir et à nous interpeler.

Une des premières activités du groupe a eu lieu au Monastère de Sigena où sœur Madeleine nous a reçus pour écouter notre histoire. Nous lui avons expliqué que nous étions à la recherche de Jésus, cherchant à vivre la foi dans notre réalité qui parfois est peu propice à la contemplation. Sœur Madeleine nous a dit : « Ainsi, vous êtes comme des pèlerins dans le désert, à la recherche de Dieu », d’où notre nom de "Pèlerins du désert".

Point de rencontre : la Pâque des Avellanes

Nous avons tous connu la joie de participer à la Pâque, dans la maison des Avellanes. Une expérience qui secoue et qui nous a profondément touchés, rendus amoureux du Dieu de la Vie et du message de Jésus. Nous avons perçu l’accent mariste du groupe. Nous savons bien d’où nous venons, quel est le centre de notre vie et où se nourrissent nos racines : Jésus de Nazareth que la Pâque des Avellanes et le contact avec le charisme mariste nous ont aidés à connaître. C’est la raison pour laquelle le nom de pèlerins nous va si bien, puisque nous n’avons jamais cessé d’ouvrir des chemins et de grandir en compagnie de celui qui se trouve dans notre entourage.

Nos oasis

Groupe en montagne

Ce sont les lieux de rencontre de notre groupe, lieux adaptés pour devenir famille une fin de semaine de chaque trimestre. Endroits de calme, d’harmonie, de prière, de méditation, pour vider et recharger les batteries. Le paysage, la nature, l’environnement, quitter la maison et la routine, vivre la fraternité entre tous, le partage, la prière, les personnes qui nous accueillent, la simplicité des lieux, l’esprit de famille, la préparation de la table ensemble… Tout concourt à ce que ces endroits soient pour nous des oasis.

Soulignons spécialement aussi les foyers de tous les membres du groupe. De fait, c’est dans les maisons où se déroule la vie de chaque jour qu’il vaut la peine de s’arrêter, de partager la vie, la table et la prière, et réussir à mettre en valeur l’espace comme une excellente oasis pour grandir.

Chemin faisant

Nous ignorons où continuera le groupe, ni où il dérivera, ni les virages que nous prendrons. Peu importe. Nous savons que nous avons fait du chemin, parcouru des sentiers, vu naître et grandir la troupe d’enfants qui nous accompagne à chaque rencontre, qu’ils nous ont aimés et que nous avons aidés à aimer. Dans l’incertitude du désert, avec l’inquiétude de ce que nous trouverons, avec la sagesse de ceux que nous allons trouver sur notre chemin, avec la magie de chaque nouveau jour que la vie nous offre, parfois avec l’aventure d’aller sans boussole… Quoi qu’il en soit, nous continuerons à avancer avec la conviction que le seul fait de marcher nous fait grandir.

F. Moïses Planas
(Publié dans « Présence Mariste » n°283, avril 2015)