Autres projets des établissements de la Province

Apprendre en entreprenant - Des bibliothèques pour tous - École d’Esztergom : Enfants en difficulté - École de Karcag Notre École : Échapper au chômage - Radio Nea Smyrni - Club vinicole de Nea Smyrni : Apprécier le bon vin. ( « Présence Mariste » n°278, janvier 2014)

Prix Jean-Baptiste Montagne - Prix d'innovation pédagogique
Prix Jean-Baptiste Montagne - Prix d’innovation pédagogique

CATALOGNE

Apprendre en entreprenant

L’école d’Igualada en Catalogne a obtenu le 2e prix de l’innovation, grâce à son projet mené avec des enfants de 5e année du Primaire : Entreprendre au sein Même de l’École (EME).

Le projet consiste dans la création d’une « entreprise » dans l’école, par les élèves eux-mêmes et avec leurs seules idées et décisions dans toutes sortes de domaines. La seule limite imposée est le coût de production, d’où la volonté de recyclage de certains produits. Cette démarche de modèle coopératif suppose un travail très démocratique où toutes les décisions sont prises après approbation des membres. De plus, le projet prenait en compte le fait qu’une part des bénéfices (10 %) serait destinée à un service social.

Nous avons mené à bien ce projet qui a permis de mettre en œuvre la fabrique artisanale de savons, avec leur conditionnement pour la vente. Une part du bénéfice de celle-ci a été donné la SED (ONG mariste : Solidarité, Éducation, Développement).

ALGÉRIE

Des bibliothèques pour tous

Les bibliothèques développées par l’Eglise à Oran sont comme un fruit de l’histoire de l’Algérie. Après que l’État algérien eût repris à son compte les institutions sanitaires et éducatives de l’Eglise catholique, il a fallu que celle-ci invente son futur, innove. Deux idées-fortes ont guidé ce travail d’innovation : le "dialogue de la vie" et la création "de plateformes de rencontre". Ces idées furent concrétisées de plusieurs façons, en particulier par la création de bibliothèques.

Algérie

La Bibliothèque Biomédicale d’Oran, créée par les Missionnaires d’Afrique (Pères Blancs) est confiée aux Frères Maristes depuis 2009 et offre aux étudiants des filières médicales et paramédicales, des salles de travail et une bibliothèque de prêt. Cette structure reste ouverte, sauf vendredi, de 9 h à 21 h. Ses bâtiments sont contigus à la maison de la communauté.

La Bibliothèque des Frères Maristes de Mostaganem, montée par les Frères dès 2008, est spécialisée en langues : anglais, espagnol et français. Les jeunes y trouvent, outre la bibliothèque de prêt, une salle de travail. Le public est plus large que les seuls étudiants en langues. La maison de la communauté est aussi la paroisse de la communauté chrétienne. Les frères habitent au premier étage et la bibliothèque occupe le second.

HONGRIE

École d’Esztergom - Enfants en difficulté

Pour aider les élèves gitans à acquérir les notions de base pour la lecture, l’enseignante à mis en place une combinaison de deux méthodes d’apprentissage (méthode Meixner et méthode phono mimique). Les résultats sont incontestablement un succès.

École de Karcag Notre École - Échapper au chômage

Le nom du projet innovant qui a été mis en place à Karçag (Hongrie) s’appelle "Notre École". Chez nous, de plus en plus d’élèves sont incapables de finir leur formation primaire dans le système scolaire tel qu’il est. Le but de « Notre École » est donc d’aider les laissés pour compte et les jeunes qui n’ont pas fini leurs études primaires, au moyen d’une approche personnalisée, ajustée au niveau individuel. Ce programme leur permet d’acquérir les connaissances de base et la maîtrise de soi nécessaire pour faire un travail régulier. Par ce moyen, nous pouvons espérer qu’ils pourront affronter les exigences du marché du travail et pourront échapper au chômage.

GRÈCE

Radio Nea Smyrni

Le projet radio Léon Voice est un programme éducatif pour guider la future génération de citoyens actifs qui savent exprimer leurs points de vue sur des sujets qui les touchent. Cette station radio fonctionne depuis 2011 et permet de travailler en équipes en établissant des programmes et en se répartissant les responsabilités. C’est une voix différente qui permet aux élèves d’apprendre à s’exprimer, d’utiliser des techniques nouvelles et de s’engager dans la mission mariste en défendant les droits des enfants, en donnant confiance à chacun des participants.

Radio Nea Smyrni

Club vinicole de Nea Smyrni - Apprécier le bon vin

À Athènes (comme à Igualada avec le savon !), un des projets innovants a été de constituer des clubs viticoles.

Ainsi les élèves ont pu découvrir, de manière très expérimentale, les façons dont le raisin est cultivé et dont le vin est produit et commercialisé. Ils ont même appris comment apprécier le bon vin !

Ce fut l’occasion aussi de découvrir les contraintes administratives et aussi d’envisager le marketing pour faire la promotion de leur propre vin.

Voilà une expérience concrète qu’aurait sans doute appréciée Marcellin Champagnat : former des jeunes à la vie concrète de notre société.

(Publié dans « Présence Mariste » n°278, janvier 2014)