La vidéoconférence interactive au service de l’école moderne

PM 290 logo Notre objectif : améliorer les connaissances, cultiver les aptitudes à la communication, changer les attitudes et les comportements et favoriser la prise d’initiative par les enfants eux-mêmes. (Présence Mariste n°291, avril 2017)

Georges Filippoussis
Georges Filippoussis

Depuis 2006, notre école a rejoint le programme novateur « ODYSSEAS » de l’Université de Crète. La méthodologie de ce programme est basée sur une approche interdisciplinaire de la recherche en collaboration ainsi que sur le renforcement des connaissances et l’utilisation pédagogique de la vidéoconférence. Ce programme utilise les technologies de l’information et de la Communication dans des conditions d’enseignement habituel.

Pendant l’année scolaire 2015-2016, 4 écoles de différentes régions de Grèce ont travaillé à distance pour négocier un thème important et d’actualité des « valeurs universelles », et en particulier : Solidarité-Générosité, Dignité-Sagesse, Respect-Compassion, Justice-Bonté. Ces écoles étaient une classe de l’établissement mariste d’Athènes, une autre de Crète, une autre de Thessalonique et finalement une classe de Corfou.

Notre objectif

  • Améliorer les connaissances et sensibiliser les enfants sur le racisme, la diversité et les droits de l’homme.
  • Cultiver les aptitudes à la communication, l’empathie et la conscience sociale.
  • Changer les attitudes et les comportements grâce à la culture de la pensée critique et améliorer les problèmes de comportement.
Cultiver les aptitudes à la communication
Cultiver les aptitudes à la communication
  • Favoriser la prise d’initiative par les enfants eux-mêmes pour se protéger et affronter diverses situations et promouvoir le changement dans l’environnement en cultivant la solidarité, la dignité, le respect, la justice.

Étapes de la réalisation

  • Dans la 1re vidéoconférence, les élèves ont fait connaissance entre eux et ont présenté leur ville, leur école, leur classe et ont discuté de l’éventuel sujet sur lequel ils aimeraient débattre (valeurs universelles).
  • Dans la 2e, ont émergé les sujets de base (Solidarité-Générosité, Dignité-Sagesse, Respect-Compassion, Justice-Bonté).
  • Dans la 3e, les élèves ont travaillé ensemble par groupe afin d’échanger sur la façon de traiter leur thème. Ils ont créé un scénario, avec une intrigue et des personnages, puis dessiné sur une feuille divisée en six cadres le décor, les personnages, et ont écrit les dialogues.

L’étape suivante était de « donner vie » scénario. Pour cela, ils ont créé leur décor dans la salle de classe avec des matériaux de leur choix : la pâte à modeler. Ils ont mis en place leur décor. Ensuite, ils ont enregistré leur scénario, les dialogues avec l’aide d’un logiciel.

Favoriser le travail de groupe
Favoriser le travail de groupe

L’étape suivante était de photographier le décor et les héros d’une certaine manière, en suivant leur scénario afin de créer le mouvement. Ils ont réuni l’image et le son au moyen d’un logiciel et chaque école a créé 4 animations.

Finalement dans la 4e vidéoconférence, les élèves ont présenté leurs résultats avec le procédé qu’ils avaient choisi. Ils ont échangé des opinions et se sont évalués mutuellement.

En conclusion, il est important de noter que le thème de « valeurs universelles » est devenu un moyen dont les étudiants étaient créateurs, ils ont bénéficié de l’apprentissage et Ils ont acquis de nouvelles compétences sociales.

Georges Filippoussis
(Publié dans « Présence Mariste » n°291, avril 2017)