Grèce : 150e anniversaire du Lycée Léonin d’Athènes

Présentation du Lycée Léonin d’Athènes à cette époque. (« Présence Mariste » n°178, en janvier 1989 )

Les origines du Lycée Léonin remontent à 1838 où il débuta comme école paroissiale pour les enfants catholiques. Un demi-siècle plus tard, cette modeste école devint Gymnase (Collège) recevant aussi des élèves orthodoxes.

Il y a 100 ans ….

Un bâtiment fut construit, rue Sina, près de la cathédrale et le nom de Lycée Léonin Saint-Denis, en souvenir du pape Léon XIII. En 1907, les Frères Maristes furent appelés à faire partie du corps professoral et ils en prirent la direction en 1909. (…)

Le goupe scolaire comporte deux éléments :

  • Lycée Léonin-Patissia : 1.200 élèves.
  • Lycée Léonin-Néa Smyrni : 2.200 élèves dont deux écoles primaires : St Jean Chrysostome pour les orthodoxes et St-Denis pour les catholiques.

Le R. F. Charles Howard, supérieur général, avec le Métropolite (évêque orthodoxe)
et les FF Georges Roussos et Pierre Foscolos , directeurs,
F. François Criticos, supérieur, Fr Gérard Détraz, ancien provincial

Sur les 3.400 élèves, 340 élèves catholiques. Au Lycée Léonin, c’est donc un œcuménisme vécu, fait d’accueil, de compréhension et de respect mutuel.

Tout au long de l’année, diverses festivités ont marqué le cent-cinquantième anniversaire. Mais l’apogée a eu lieu le 11 novembre en présence du Révérend Frère Charles Howard, Supérieur général, de Fr. Henri Vignau, Provincial et Fr. Gérard Détraz, ancien Provincial. Mgr. Nicolas Foscolos, Archevêque des catholiques d’Athènes, ancien élève, a concélébré la messe avec une dizaine de prêtres, eux aussi anciens élèves, pour la plupart, en présence de nombreuses personnalités.

Le Frère Charles Howard, en plusieurs circonstances s’est entretenu longuement avec le corps professoral et tout le personnel des deux établissements. Il a apprécié le rôle qu’ils jouent dans la Cité et dans l’Eglise.

(Lu dans « Présence Mariste » n°178, janvier 1989)