Lycée Léonin de Nea Smyrni

Collaboration Frères-Laïcs - Vivre l’esprit œcuménique - Solidarité sociale (Présence Mariste » n°275, avril 2013)

Le Lycée Léonin est situé à Nea Smyrni, au sud d’Athènes. Il a trois niveaux scolaires et accueille à peu près 1 900 élèves. Le primaire date de 1838 et le secondaire de 1889.
Pris en main en 1907 par les Frères Maristes, le Lycée Léonin a été transféré en 1962 du centre d’Athènes à Nea Smyrni. Il dispose actuellement d’un équipement pédagogique rénové et offre deux chapelles (une orthodoxe et une catholique).

La pédagogie se fonde sur l’Évangile ainsi que sur les principes enseignés par Marcellin Champagnat : développement harmonieux des caractéristiques naturelles, morales et intellectuelles de chaque élève, développement du sens de la responsabilité, investissement individuel quotidien et authenticité. On essaie surtout de développer la créativité des jeunes en leur offrant la possibilité de participer gratuitement à divers clubs culturels animés par des enseignants volontaires.

Façade du Lycée Léonin de Néa Smyrni. - JPEG - 704 ko
Façade du Lycée Léonin de Néa Smyrni.
Collaboration Frères – Laïcs

Nous travaillons ensemble à l’organisation, à la programmation, au bon fonctionnement de tous les secteurs de l’Établissement. La participation des Laïcs à tous les niveaux de la direction et de la gestion, ainsi que la décentralisation des fonctions par classes et par matières, ont apporté un nouveau souffle à son fonctionnement dans le quotidien. De plus, par tous les moyens dont nous disposons (sessions, rencontres, éditions etc.) nous approfondissons notre identité mariste et nous multiplions les occasions pour vivre ensemble la joie du charisme et de la vie partagée.

Vivre l’esprit œcuménique

Le plus spécifique, c’est de vivre l’esprit œcuménique au quotidien. Ce qui rassemble les chrétiens est infiniment plus important que ce qui les divise. Sans méconnaître ce qui nous sépare, l’important est de respecter les convictions de chacun et de vivre à partir de ce qui nous unit. Ces liens entre orthodoxes et catholiques, nous les vivons chaque jour et nous en sommes heureux. Tous les matins, élèves et enseignants, orthodoxes et catholiques, nous nous rassemblons dans la cour et faisons la prière commune ; nous participons tous aux célébrations mariales communes. Par ailleurs, en septembre, nous accueillons l’Évêque orthodoxe qui vient nous bénir, ainsi que l’Archevêque catholique qui vient célébrer la messe le 2 février, le jour de la Présentation.

Solidarité sociale
Des jeunes orthodoxes et catholiques impliqués dans les actions de solidarité. - JPEG - 1.4 Mo
Des jeunes orthodoxes et catholiques impliqués dans les actions de solidarité.

Nous organisons des bazars dont les recettes sont distribuées à des familles indigentes, à des réfugiés, à des organisations qui s’occupent des enfants de la rue ou handicapés, aux œuvres caritatives orthodoxes et catholiques et à d’autres organisations caritatives.

D’autre part, toutes les classes visitent, lors d’une Journée de Solidarité en janvier, un orphelinat, une institution pour les handicapés, une maison de retraite etc., afin de mettre les élèves en contact avec ceux qui souffrent. Ils offrent tout ce qu’ils ont eux-mêmes rassemblé (argent, aliments, jouets etc.). De plus, un petit groupe d’élèves du lycée, accompagné par le directeur et un professeur, se rend depuis 5 ans, dans un village du Péloponnèse ravagé par l’incendie en 2007 et contribue à la rénovation de son école primaire, à l’installation d’ordinateurs, à la construction d’un petit centre de sports etc.

Le Lycée Léonin de Nea Smyrni, à sa mesure, veut être une école ancrée sur la réalité de l’Europe moderne, unie et attentive aux problèmes du monde contemporain.

Nicolas DESSYPRIS Professeur de Lettres – Directeur Adjoint
(Publié dans « Présence Mariste » n°275, avril 2013)