Liens resserrés entre Aubenas de Tokyo

Liens plus forts entre le collège mariste de l’Immaculée d’Aubenas et le collège marianiste de Gyosei de Tokyo (« Présence Mariste » n°234 janvier 2003)

Depuis plus de huit ans, le collège de l’Immaculée à Aubenas reçoit de jeunes étudiants nippons aui enseignent la civilisation et des éléments de la langue japonaise à près de 120 élèves. Cette expérience est soutenue par le Consulat du Japon à Marseille et par l’Académie de Grenoble.

Quinze jours au Pays du Soleil Levant

Frère Léonce Fabregoule, invité des jeunes japonais qui ont exercé à Aubenas, a passé quinze jours au Pays du Soleil Levant. Il s’est rendu au collège marianiste de Gyosei (Etoile du Matin) à Tokyo, qui envoie ses anciens élèves en France par l’intermédiaire de son directeur, le Père Sukeo Karasuyama et Yoshinori Tachibanaki professeur de français.

Cette visite a resserré les liens qui unissent les établissements maristes et marianistes. Après une prière au temple bouddhiste d’Asakusa Kannon de Tokyo, Frère Léonce a rencontré le responsable Jiko Kyodo, professeur au Collège de France à Paris, qui a manifesté beaucoup d’intérêt vis-à-vis des échanges qui se font entre les écoles Françaises et Japonaises.

Puis il a visité les villages de Takayama et de Shirakawa associés au patrimoine mondial de l’UNESCO à cause de leur ancienneté et de la structure en bois de leurs maisons. Puis ce fut l’ancienne ville impériale de Kyoto où se trouvent de nombreux temples shintoïstes, bouddhistes et zen ainsi que Nara où se trouve la plus grande construction en bois du monde, le temple Todai-Ji.

(Publié dans « Présence Mariste » n°234, janvier 2003)