Rencontre de jeunes Européens

Une rencontre de jeunes européens venus pour une première découverte des lieux maristes et de l’esprit de Marcellin (Présence Mariste N° 271, avril 2012)

Le samedi 29 octobre 2011, 14 jeunes Grecs arrivent à l’Hermitage, puis 3 Français du collège St Laurent de Lagny-sur-Marne, et en soirée, 24 jeunes Catalans ; chaque groupe accompagné de ses animateurs, laïcs et Frères.
Leur point commun ? Comme lycéens, étudiants ou animateurs de mouvements de jeunes, être en lien avec des maristes. Le temps d’un long week-end, ils sont venus mettre leurs pas dans ceux de Marcellin Champagnat, dans ce pays du Pilat et du Gier où il a vécu.

[rouge]Genèse de ce projet de rencontre[/rouge]
Depuis plusieurs années, de jeunes Catalans, membres ou animateurs de divers mouvements de jeunes du secteur mariste de Catalogne, suivent un parcours de formation « à la découverte de Marcellin Champagnat ». À la fin de leur parcours, ils sont invités à venir découvrir les lieux maristes pendant quelques jours.
Cette fois-ci, cette rencontre a été élargie à ceux de France et de Grèce, dans le but de créer une dynamique de réseau, au niveau de la pastorale des jeunes, lycéens et étudiants. Les Catalans étaient certes les plus nombreux, et les Français, en très petit nombre ; mais l’essentiel était de se retrouver et d’amorcer un mouvement.

Des jeunes venus mettre leurs pas dans ceux de Marcellin
Des jeunes venus mettre leurs pas dans ceux de Marcellin

[rouge]Que s’est-il donc passé ?[/rouge]
Il s’agissait avant tout de faire vivre aux jeunes une expérience personnelle sur les divers lieux des origines maristes : L’Hermitage, Maisonnettes (hameau natal de F. François), La Valla, Le Rosey, Fourvière. Chaque lieu permettant de vivre une dynamique en lien avec la vie de Marcellin et la leur. Temps d’échanges en groupe, de réflexion personnelle, de marche, de célébrations, de dynamique de groupe, de soirées conviviales ont permis, malgré le handicap de la langue, de vivre ensemble des moments forts de partage et de communion, des jeunes entre eux et avec les adultes présents.
Pour la grande majorité de ces jeunes, c’était leur première découverte des lieux maristes. La figure de Marcellin et celle des premiers Frères prennent vie et consistance, leur vie peut rejoindre la leur de quelque façon. Pour beaucoup le leitmotiv repris souvent dans une chanson en espagnol « Tu serás, hoy, Champagnat ! » (Tu seras Marcellin, aujourd’hui !), chantée avec enthousiasme par les Catalans, a fait son chemin dans les esprits et les cœurs.

Messe du groupe à La Valla
Messe du groupe à La Valla

[rouge]Tournés vers l’avenir…[/rouge]
Tous se sont séparés avec l’espoir de se retrouver, car, malgré les distances, les liens d’amitié ainsi créés ne demandent qu’à se développer. Cette rencontre aura, sans doute, donné envie à tous ces jeunes, de retour chez eux, de se retrouver avec d’autres pour entretenir la flamme de l’amitié, de l’engagement, dans un esprit mariste. Alors, un des objectifs de cette rencontre aura été atteint.


F. Michel MOREL
(Publié dans Présence Mariste N° 271 Avril 2012)


Brefs témoignages

[fuchia]« En marchant sur les pas de Marcellin, on trouve de nombreux points communs avec notre vie. Mais peut-être pas au même niveau d’amour que Marcellin répandait autour de lui en consacrant sa vie aux autres. Pendant ces 4 jours passés dans ces lieux chers au cœur de tout mariste, Marcellin nous a proposé de suivre le chemin qu’il a choisi. Mais est-on ouvert et disponible pour le suivre ou hésite-t-on encore ? Personnellement, étant disponible, je pense avoir déjà commencé à suivre ses pas dans ma vie. » (Iosif Varthilitis)[/fuchia]

[mauve fonce]« J’ai vraiment aimé cette rencontre, tant sur le moment que par la suite. Elle m’a donné envie de recommencer d’autres activités du même genre comme partager ou échanger. J’ai envie de m’investir davantage dans ma vie pastorale ». (Laurine Vieira, Lagny-sur-Marne)[/mauve fonce]

[orange]« Mon premier regard sur le site N. D. de l’Hermitage était émerveillé. On a vraiment passé de beaux moments musicaux et de beaux moments de rires. Ce furent des jours magnifiques à refaire à tout prix. » (Yoann Padel, Lagny-sur-Marne)[/orange]

[prune]« Ce voyage m’a permis d’avoir plus d’informations sur la vie de Marcellin, de faire de nouvelles rencontres et connaissances. J’ai d’ailleurs gardé contact avec les Grecs. » (Ana Piedade, Lagny-sur-Marne)[/prune]