L’Ecole St-Michel de Roubaix

C’est en 1933 que les Frères Maristes se sont installés à Roubaix… (« Voyages et Missions » n°84, janvier 1965)

C’est en 1933 que les Frères Maristes s’installèrent à Roubaix. On en était encore, en France, sous le coup des lois laïques de 1903 qui interdisaient toujours l’enseignement aux religieux congréganistes. En dépit de cette législation, quatre Frères en soutane ouvrirent, en octobre 1933, les trois classes de l’Ecole Saint-Michel.

Bien sûr, les milieux officiels s’inquiétèrent de cette apparition de soutanes dans une école. Il y eut une visite de l’Inspecteur. Mais, après une intervention de la DRAC, tout se calma et les Frères ne furent plus inquiétés.

En expansion

Très vite, l’Ecole Saint-Michel se développa. En 1947, elle comptait déjà sept classes. Et, en 1950, on adjoignit aux classes primaires un Cours complémentaire. Actuellement, l’ensemble compte dix-sept classes accueillant 660 élèves (dont 180 dans les classes du Collège d’Enseignement général), originaires de vingt paroisses différentes de Roubaix ou de communes voisines.

Il existe, pour la ville de Roubaix, un Comité central qui gère l’ensemble de toutes les écoles libres de la cité et qui dispose en particulier des scolarités versées et de divers dons qui lui sont alloués par des personnalités amies de l’Enseignement libre. Chaque école a cependant son Comité familial de gestion qui s’intéresse directement au fonctionnement de l’établissement et à ses aménagements.

Le Comité familial de l’Ecole Saint-Michel œuvre avec les maîtres et il en résulte un spectaculaire développement d’activité, surtout dans les classes de Fin d’Etudes, dans les classes de transition et dans le C.E.G. Ces forces d’expansion se sont manifestées par l’annexion, cette année, de l’école voisine Saint-Jean-Baptiste. Celle-ci, voyant le nombre de ses classes primaires passé de trois à quatre, l’Ecole Saint-Michel se trouve dégorgée sur ce plan, et son accroissement d’effectif devient possible dans les classes du C.E.G.

Jusqu’à la soupe populaire

L’Action Catholique a sa place dans l’Ecole sous diverses formes. Les classes de 3e, 4° et 5° ont vu naître une section de J.E.C.-Cadets. Parallèlement, les classes de 7e ont leur groupe de Croisés Eucharistiques. Un jeune Ancien de 18 ans anime la classe du C.E.P. : ces garçons se chargent* entre autres activités, d’un service de soupe portée aux vieillards, d’un service de ramassage de vieux papiers ils sont partis, lors des dernières grandes vacances, pour un camp itinérant en vélo d’une quinzaine de jours.

La vitalité de l’Ecole Saint-Michel se manifeste aussi sur le plan sportif. Nous n’en voulons qu’un témoignage : le classement en Coupe d’athlétisme dans la compétition ouverte entre toutes les écoles de Roubaix. En 1964, les élèves de Saint-Michel obtinrent les places de 3e en Minimes et de 4e en Benjamins, tandis que l’équipe des Poussins se classait première, ce qui valut la Coupe à Saint-Michel.

Les parents des élèves sont directement intéressés à l’ensemble de cette activité et à toute l’œuvre d’éducation, grâce aux Cercles de parents qui ont lieu une fois par trimestre pour chaque classe.

En cordée

Une telle œuvre de formation humaine et chrétienne se devait d’avoir un prolongement dans une Amicale d’Anciens Elèves. Celle-ci existe depuis 1946 et groupe actuellement quelque 400 cotisants. Un témoignage de la continuité de sa marche se manifeste dans ce simple fait que l’actuel Président, M. André Durieux, était déjà le trésorier de l’Association lors de sa fondation en janvier 1946. L’Amicale Saint-Michel de Roubaix a un bulletin trimestriel dont le titre est tout un programme : « La Cordée ». Celui-ci entretient la flamme entre les Amicalistes, tout en rendant compte régulièrement des diverses activités : rallye automobile, soirée dansante, tennis de table où la S.M.R. collectionne les victoires et les premières places dans les divers championnats régionaux et nationaux.

Depuis trois ans, Saint-Michel de Roubaix possède un groupe de Jeunes Anciens qui sont actuellement quelque 160. Quatre réunions annuelles les rassemblent sur un centre d’intérêt précis et variable : réunion-conférence, réunion-film, réunion-repas, etc. Divers clubs se sont organisés : club scientifique (sciences naturelles et chimie), club photo, club philatélique, club sportif, etc.

Ces activités des Jeunes Anciens sont dans la note. Tout ce qui touche à l’Ecole Saint-Michel de Roubaix témoigne d’une puissance de vitalité qui étonne et ravit le visiteur et qui laisse augurer encore d’un bel avenir pour cet établissement, un des fleurons de la Province Mariste de Beaucamps.

V. G.

(Publié dans « Voyages et Missions » n°84, janvier 1965)

Vos témoignages

  • MARECHAL CATHY 23 août 2010 18:23

    JE DESIR METTRE MES ENFANTS DANS UNE ECOLE CHRETEINNE CAR MOI JE SUIS CHRETIENNE DEPUIT QUELQUE TENP ET JE VOUDRAIT QUE MES ENFANTS PRENNE LE MEME CHEMIN QUE MOI J ESPERE AVOIR UNE BONNE REPONSE DE VOTRE PAR MERCIE