Profession de foi

Le F. José Luis Melgosa nous fait partager son émerveillement sur ce qu’il a vu à propos de la profession de foi à l’Institution Sainte-Marie de Beaucamps. (« Présence Mariste » n°277, octobre 2013)

Le F. José Luis Melgosa, venu de Catalogne pour être en communauté à Beaucamps, nous fait partager son émerveillement sur ce qu’il a vu à propos de la profession de foi qu’ont vécue quelques 200 élèves de 5e au cours des vacances de printemps 2013.
Fr José-Luis Melgosa
Fr José-Luis Melgosa

Parmi les souvenirs de ce que j’ai pu vivre pendant cette année scolaire, je garde en mémoire la « Profession de Foi » des élèves de 5e du Lycée Sainte-Marie à Beaucamps. Répondant à l’invitation faite par le collège afin de revoir comment ils avaient vécu la foi à cette étape de leur vie, deux cents élèves ont passé trois jours de leurs vacances de printemps, dans l’école qui les a vus grandir et qu’ils regardent comme leur maison, pour dialoguer, jouer et réfléchir sur ce qu’ils ont vécu.

Ils voulaient continuer à découvrir l’amour de Dieu qui les portera à réveiller l’amour envers les autres. Dans un monde en perpétuelle évolution, qui leur offre tellement de possibilités, souvent contraires, ils ont besoin d’aide pour continuer leur route en ce temps où ils vivent.

Les parents, conscients de ce que ces jours représentaient pour leurs enfants, n’ont pas ménagé leurs efforts pour les amener et revenir les chercher ; ils ont participé aux réunions proposées par l’école et, pour cela, ils ont dû laisser d’autres affaires importantes, convaincus qu’il s’agissait d’aider leurs enfants à voir que tout ce qu’ils étaient en train d’accomplir était une tâche importante dans leur vie. La réponse fut rapide et exemplaire comme en témoignent l’attention et le comportement que les jeunes ont eu pendant le travail quotidien avec leurs camarades.

Inventer leur propre chemin

Ensemble de l'équipe d'animation de la retraite : plus de 50 grands jeunes, lycéens et étudiants
Ensemble de l’équipe d’animation de la retraite : plus de 50 grands jeunes, lycéens et étudiants

Il n’était pas question de leur tracer un chemin à suivre car leurs chemins ne seront pas nécessairement ceux que nous pouvons leur montrer. Les catéchistes, aidés de volontaires, ont cherché à offrir à ces jeunes des orientations pour découvrir qu’il y a d’autres manières d’agir qui pourront donner un nouveau sens à leur vie de demain, ainsi que l’ont fait des personnes présentées comme des exemples pour leur réflexion.

Découvrir l'amour de Dieu
Découvrir l’amour de Dieu

Tous les travaux et les efforts accomplis ont donné le fruit attendu, comme j’ai pu m’en rendre compte lors de l’immense assemblée, au moment de l’Eucharistie, où les parents étaient près de leurs enfants. Sans avoir à parler pour le dire, on pouvait apprécier sur le visage des parents, des familles, des marraines et des parrains, comme sur celui des volontaires, une joie, une satisfaction et une amitié que l’on ressentait dans le climat de famille qui régnait alors.

Grâce à toute l’équipe, dont le fonctionnement a été pratiquement parfait, on a réussi à enthousiasmer ces jeunes pour qu’ils affrontent une nouvelle étape de leur vie dans l’entrain et la joie, avec nous tous qui les avons entourés. Et n’oublions pas que le travail en équipe est la meilleure façon d’obtenir le succès. Merci à tous pour votre participation.

F. José-Luis MELGOSA
L’institution scolaire Sainte-Marie de Beaucamps-Ligny est un ensemble scolaire qui va de la maternelle aux classes préparatoires. Il y a actuellement 2 800 élèves qui viennent de plus de 70 villages au sud de Lille. Cette Institution est le résultat de la fusion de 2 pensionnats fondés au 19e siècle par la Comtesse de la Grandville : l’un était tenu par des Sœurs et l’autre était celui des Frères Maristes. Beaucamps a aussi été le centre d’une Province mariste florissante qui avait des écoles dans la partie nord de la France. C’est à partir de là que des Frères ont essaimé en Angleterre, en Belgique, en Allemagne et aussi au Brésil. Cette énorme institution scolaire est établie dans un village de seulement 900 habitants ! C’est le diocèse de Lille qui en assure actuellement la Tutelle.
(Publié dans « Présence Mariste » n°277, octobre 2013)