Une nouvelle maison provinciale

Un lieu qui répondra certainement à de nombreux besoins.

Du projet…

Depuis l’existence de la nouvelle Province de l’Hermitage, en 2003, —comprenant des communautés en France, Catalogne, Suisse, Grèce, Hongrie et Algérie— la question de l’implantation de la Maison Provinciale se posait. Le Chapitre Provincial de l’époque s’était déjà prononcé pour décider que ce serait « dans la région lyonnaise ». Des recherches furent alors entreprises, mais sans grand succès : l’ancienne maison provinciale de la rue Commandant Charcot à Ste-Foy-lès-Lyon resterait donc en fonction.

La beauté de la maison « bourgeoise », avec son parc ne suffisait pas à pallier son côté peu fonctionnel. De plus, son ancienneté commençait à poser de sérieux problèmes d’entretien et son emplacement n’était pas non plus idéal pour les grands voyageurs que sont les responsables de la Province !

Vue extérieure du 45 rue d'Inkermann
Vue extérieure du 45 rue d’Inkermann

Par ailleurs, l’intérêt que la Clinique Charcot portait à notre propriété, pour son agrandissement en vue d’installer un centre de dialyse, a encouragé le Conseil provincial et la Fondation Champagnat, propriétaire, à faire une opération immobilière intéressante. Avec l’aide d’un conseiller, le choix s’est porté sur un emplacement assez proche de la gare de la Part Dieu à la limite entre Lyon et Villeurbanne : 45, rue d’Inkermann (Lyon 6e).

à la réalité

À la place d’un vieux reste d’usine, s’élève aujourd’hui un beau bâtiment de 5 étages sur une surface d’environ 200 m2. On y trouve presque toutes les qualités : fonctionnalité, luminosité, isolation thermique, phonique… et accessibilité : proximité des transports en commun et grand garage en sous sol.

Ainsi depuis le 20 janvier 2009, la nouvelle Maison Provinciale et la Communauté qui la compose essaient d’assurer ce qui doit être sa mission propre : à la fois favoriser au maximum le travail des responsables de la Province (provincialat, économat) et aussi être le plus possible « la maison de tous » dans la Province… et au-delà.

Le conseil provincial a inauguré sa nouvelle salle de réunion

Pour ce faire, la maison possède plusieurs salles de réunion, une chapelle et 9 chambres qui sont à la disposition des « visiteurs ». Et déjà, plusieurs groupes ont pu en profiter : le Conseil provincial, diverses commissions (vocation, formation, site web), le Conseil de Tutelle, le Bureau des Fraternités Champagnat, l’Assemblée Générale de la Fondation Champagnat, les membres de la future communauté de l’Hermitage… Les chefs d’établissement des œuvres maristes (France, Catalogne, Grèce) avec leurs animateurs en Pastorale, réunis à Francheville ont pu venir vivre une soirée conviviale. De même, les Maristes (toutes branches confondues) de la région lyonnaise ont pu y tenir leur récollection annuelle. Tous ont pu bénéficier des locaux spacieux et agréables. Et d’autres groupes ont déjà pris rendez-vous !

Que tous ceux qui ont contribué à la réalisation de cet « Espace Champagnat » (c’est son nom officiel) soient ici félicités et remerciés pour la qualité de l’outil mis à la disposition de la Province.

Frère André THIZY
(paru dans Présence Mariste, N° 260, Juillet 2009)