Issenheim : nouveau vitrail pour Marcellin Champagnat

Mgr Christian Kratz, évêque auxiliaire, a béni le nouveau vitrail situé dans le chœur de l’église paroissiale un vitrail dédié à St Marcellin Champagnat. (« Présence Mariste » n°244 (juillet 2005)

Dimanche 12 décembre 2004, au cours de la célébration de la fête patronale, Mgr Christian Kratz, évêque auxiliaire, a béni le nouveau vitrail situé dans le chœur de l’église paroissiale St André. Ce vitrail est dédié à St Marcellin Champagnat.

Le souvenir de Frère Parfait

C’est dès mon jeune âge que je connais les Frères Maristes sans avoir été au Collège Champagnat.
Frère Parfait venait régulièrement le jeudi et par tout temps, avec sa mobylette depuis Issenheim, pour réunir une équipe de quelques enfants de mon village.

Lorsque j’entrai au collège épiscopal, il entretenait régulièrement le contact depuis St Genis Laval. Quelle ne fut ma surprise de le rencontrer, après mon ordination, à Wintzenheim, pays de ses origines, où ils s’établit en 1968 à l’orée de la forêt dans une chapelle, comme ermite jusqu’à sa mort accidentelle. Il repose depuis au cimetière d’Issenheim, paroisse où je devins curé.

Les Frères Maristes à Issenheim

Les Frères Maristes ont pris racine à Issenheim depuis 1945, comme au XIe siècle les Antonites.
Depuis la construction de l’église paroissiale, St Antoine a son vitrail dans le chœur. En face, se trouvait un vitrail sans icône et dans un mauvais état. Lors de la canonisation de Marcellin Champagnat à Rome en avril 1999, par Jean Paul II, où les Frères m’ont invité fraternellement et lors de l’installation d’un groupe statuaire au Collège, que m’est venu l’idée de sensibiliser tous les anciens élèves, les enfants et les jeunes d’aujourd’hui, à prendre exemple sur St Marcellin - un Saint pour le 21e siècle - un cœur sans frontières nous apprenant à former un peuple de frères.

L’idée a plu a tout le monde, et aujourd’hui nous sommes très heureux de rendre hommage de cette façon aux Frères Maristes.

Le vitrail St Marcellin a vu le jour le 30 novembre dernier, après plus d’une année de préparation, de réflexion et de travaux. Le choix s’est porté sur Marcellin séminariste, catéchisant les enfants de son village. (Miniature 3 de l’icône)

Il fut réalisé dans les ateliers de Angelina et Hubert KEMPF de Logelbach, qui ont déjà posé deux vitraux dans la chapelle St Antoine. Ils ont mis tout leur savoir faire dans cette œuvre lumineuse.

Le vitrail a pu se réaliser grâce aux efforts conjugués de la paroisse, de la municipalité, de l’Institut Champagnat et d’un mécène américain, originaire d’Issenheim. Au cours de la célébration festive, dans une église comble, les élèves ont retracé par sketches et diapos la vie de Marcellin.

Ce vitrail, de belle facture et harmonie, inscrit désormais dans l’architecture de l’église, non seulement l’image rayonnante et la grâce de Marcellin Champagnat, mais aussi sa mission, sa sainteté, son charisme pour les enfants.

Alors que la Direction du Collège a passé le relais aux laïcs, souhaitons qu’il nous rappellera toujours le besoin et l’importance de l’éducation chrétienne de nos jeunes.

Jean-Paul STUTZ, prêtre


Paru dans « Présence Mariste » n°244 (juillet 2005)