Quoi de neuf dans les textes de l’Institut ?

PM 295 C1 logo La principale nouveauté, décidée par les capitulants, est d’avoir désormais deux documents et non plus un seul. De même, on découvre une nouvelle approche du processus de formation et l’accent mis sur des aspects tels que l’intériorité, l’internationalité et l’interculturalité. (Présence Mariste n°295, avril 2018)

Voici, pour conclure ce dossier, les éléments de nouveauté présents dans les « Constitutions ou Règle de vie » qui ont été remaniés en profondeur lors de ce Chapitre.

Nouveauté dans la forme

F. Michel Morel
F. Michel Morel

La principale nouveauté, décidée par les capitulants, est d’avoir désormais deux documents et non plus un seul : d’une part Constitutions et Statuts, texte essentiellement normatif et canonique ; d’autre part la Règle de vie, texte inspirateur pour la vie et la mission maristes.

Le document Constitutions et Statuts était structuré en 11 chapitres ; le nouveau n’en comprend que cinq, développant les cinq grands aspects de la vie religieuse mariste. On aboutit à un texte plus lisible et l’emploi d’un vocabulaire adapté le rend plus accessible à nos contemporains.

Pour La Règle de vie, étant donné qu’il est « nouveau », il n’y avait pas de « modèle » préétabli ; pour sa structure d’ensemble, les auteurs ont choisi de s’inspirer du document Identité et mission du religieux Frère dans l’Église publié par le Vatican en décembre 2015. Ce choix souligne l’importance donnée à la dimension de Fraternité dans les Instituts de religieux-frères dont celui des Frères maristes ; et le souci d’être en lien très étroit avec l’Église comme le voulait Marcellin Champagnat.

Nouveauté dans le contenu

Dans Les constitutions et Statuts :
La branche des « frères » est clairement présentée comme partie prenante dès le début du projet même de la Société de Marie imaginé par les « Fondateurs maristes » dans les années 1820.

Le nouveau Conseil général des Frères Maristes
Le nouveau Conseil général des Frères Maristes

Dès le 1er chapitre, il est affirmé que d’autres personnes que les « Frères  » partagent le même charisme et s’identifient comme « maristes de Champagnat ». Au niveau de l’organisation d’ensemble de l’Institut, le texte insiste sur la nécessité d’une collaboration plus étroite entre les diverses unités administratives et surtout à l’intérieur des 6 grandes régions maristes : Afrique, Amérique du Nord (Arco Norte), Amérique du Sud (America del Sur), Asie, Europe, Océanie.

De même, on découvre une nouvelle approche du processus de formation et l’accent mis sur des aspects tels que l’intériorité, l’internationalité et l’interculturalité, correspondant à la prise de conscience plus grande d’être une « famille globale ».

Pour ce qui est de La Règle de vie, ces propos d’Henri J. M. Nouwen pourraient résumer l’esprit dans lequel les Frères sont invités à l’accueillir :« Cette Règle est écrite par un cœur pour un autre cœur. Elle ne commande pas, elle invite ; elle ne force pas, elle guide ; elle ne menace pas ; elle anime ; elle n’inspire pas la crainte, elle conduit à l’amour ».

F. Michel Morel
(Publié dans « Présence Mariste » n°295, avril 2018)