AFRIQUE, une terre d’avenir pour les Frères maristes

PM 290 logo Aujourd’hui, les Frères maristes sont présents dans 20 pays africains. Les maisons de formation pour les candidats sont pleines. (Présence Mariste n°291, avril 2017)

Dans le n° 290 de PM que vous avez reçu en décembre, il y avait en page 16, une page de données statistiques sur l’état actuel de la Congrégation. Vous retrouvez ici les deux mêmes schémas : celui qui donne les Frères par continent où ils résident au 1er janvier 2016, et celui qui donne les novices par continent où ils sont nés. Les chiffres et les pourcentages sont exacts, mais il y a eu une grossière erreur dans la légende des deux schémas et qui n’a pas été détectée à la relecture de la maquette que l’on fait avant l’impression de la revue. La couleur violette correspond à l’AFRIQUE et non à l’Amérique du Nord et du Centre !

Frères par continents de résidence
Frères par continents de résidence

Je voudrais présenter mes excuses principalement auprès des Frères africains pour cet oubli grave !

Novices par continent de naissance
Novices par continent de naissance

Aujourd’hui, les Frères maristes sont présents dans 20 pays africains. Les maisons de formation pour les candidats sont pleines. Il y a 3 noviciats. Au Ghana, on trouve Kumasi qui reçoit des jeunes de langue anglaise et française. Au Rwanda, on trouve celui de Save pour des novices francophones et anglophones. Et au Mozambique, il y a Matola qui forme des novices en langue anglaise et portugaise. À la fin de leur noviciat, ces jeunes Frères profès poursuivent plusieurs années de formation dans un centre pour toute l’Afrique, qui se trouve à Nairobi (Kenya). C’est le MIC (Marist International Center) où ils sont actuellement une centaines d’étudiants. Puis ils retournent dans leur pour commencer leur vie apostolique mariste.

F. Jean Ronzon
Effectifs présents dans les Noviciats en Afrique au 1er janvier 2017
  • Matola (Mozambique) ------ 25
  • Save (Rwanda) ------------- 10
  • Kumasi (Ghana) ------------ 30
À Nairobi se trouve le MIC (Marist International Center) où les jeunes frères poursuivent leur formation post-noviciat. Ils sont actuellement 61 profès temporaires
(Publié dans « Présence Mariste » n°291, avril 2017)

Equi Voc