La formation mariste aujourd’hui

PM287 logo L’objectif du Colloque était d’approfondir la formation initiale mariste avec un regard large et global basé sur l’expérience et avec le désir de chercher des chemins qui répondent aux nouvelles réalités qui surgissent dans le monde, dans l’Église et dans la vie des jeunes. (Présence Mariste n°287, avril 2016)

N. D. de l’Hermitage accueille des groupes locaux, ou provenant de tel ou tel pays. Il arrive aussi que les 5 parties du monde soient représentées dans la maison. C’est ce qui s’est passé du 4 au 15 octobre 2015 pour le Colloque international sur la formation initiale mariste.
F Hipolito Perez
F Hipolito Perez

Comment se composait le groupe qui s’est réuni à l’Hermitage ?

75 maristes de Champagnat – 68 frères et 6 laïcs – venus des 5 continents, se sont réunis à l’Hermitage.
Chaque région a envoyé un Provincial, un frère responsable de l’animation de la vie des frères, un jeune frère, un frère formateur, un frère ou un laïc responsable de l’animation des vocations et un laïc.
Parmi les participants il y avait aussi le F. Supérieur général et son Conseil, le Secrétariat Frères Aujourd’hui, et un représentant des autres Secrétariats de l’Institut.
Ce fut un cadeau de tenir le Colloque à l’Hermitage. Ce lieu nous a permis de porter un regard reconnaissant sur nos origines, de boire de la richesse de nos sources et de continuer de rayonner dans les diverses réalités de notre monde mariste.

Pourquoi avoir organisé cette rencontre ?

L’objectif fondamental du Colloque était d’approfondir la formation initiale mariste avec un regard large et global basé sur l’expérience et avec le désir de chercher des chemins qui répondent aux nouvelles réalités qui surgissent dans le monde, dans l’Église et dans la vie des jeunes.
Cette expérience se situe dans le contexte de la célébration de notre Bicentenaire où nous sommes invités à vivre un nouveau commencement, dans le processus de révision de nos Constitutions. Cela sera suivi par la révision du Guide de la formation et par la célébration du XXIIe Chapitre général.

Quelles sont les principales conclusions ?

Elles se réfèrent à sept axes fondamentaux :

  • 1/ parcours et structure de formation
  • 2/ formation conjointe frères et laïcs
  • 3/ internationalité et disponibilité globale
  • 4/ communautés et écosystèmes
  • 5/ pastorale des vocations
  • 6/ frères pour un nouveau commencement
  • 7/ formation des formateurs.
    Elles veulent être des apports de référence qui aident à poursuivre le dialogue et la recherche sur la formation initiale dans les différentes régions et provinces, afin de les enrichir et de les adapter aux différents contextes culturels.

Logo du Colloque

Comment envisager plus d’internationalité dans la formation ?

Un aspect important est la nécessité de promouvoir le sens de l’internationalité et de l’interculturalité dans la vie mariste. Cet appel de l’Esprit nous pousse à avoir une nouvelle vision globale de l’Institut, au-delà des frontières de nos provinces et nos régions. Bien entendu, cela a des implications directes sur la formation, puisque dès les premiers pas dans la formation mariste, il faut mettre en œuvre des parcours et des attitudes dans les différentes étapes, qui favorisent cette nouvelle vision.

Comment appeler aujourd’hui à la vie religieuse mariste ?

Au long de ces journées, nous avons expérimenté avec force et conviction que cela vaut la peine d’être maristes aujourd’hui, en tant que frères ou laïcs. Comme frères et à partir de l’option de vie consacrée, nous ressentons le besoin de continuer à miser sur une pastorale des vocations de la rencontre, la proximité et le témoignage. Un nouveau visage de frère qui se configure à partir de la recherche passionnée de Dieu, le vécu d’une fraternité universelle et une mission dans les périphéries.

Communautés et écosystèmes, c’est quoi ?

Dans nos échanges, a surgi avec force la nécessité de favoriser des expériences et d’offrir des espaces où l’on puisse éveiller et cultiver une vie nouvelle. C’est-à-dire créer les conditions favorables pour que les jeunes puissent être accueillis, écoutés et accompagnés à partir d’expériences orientées vers la spiritualité, la fraternité, la mission, la solidarité… et d’où puissent jaillir des questions sur le sens de la vie.

Participants au Colloque devant NDH
Participants au Colloque devant NDH
F. Hipólito Pérez
(Publié dans « Présence Mariste » n°287, avril 2016)