N.D. de l’Hermitage : Une Pâques des jeunes

C’était une première à Notre-Dame de l’Hermitage, les 5-8 avril 2007 : une Pâque des jeunes.

Jeunes et Frères pour célébrer ensemble

C’était une première à Notre-Dame de l’Hermitage, les 5-8 avril 2007 : une Pâque des jeunes.

Des lycéens ou étudiants de St Etienne et St Chamond, habitués du camp de la Source du mois de juillet : Anthony, Rémi, Sophie, Clara, Lucile, Sandra et Fanny ; Benjamin, un jeune australien étudiant à Montpellier, ainsi que Joëlle, Delphine et Hadrien de Mulhouse La Valla réunis avec les Frères Jean Louis, Jean Pierre et Gérard pour prier et célébrer cette Pâque 2007.

Réunis pour célébrer ensemble la Pâque 2007

La Croix du Vendredi Saint

"Regarder la Croix, ce n’est pas seulement regarder la souffrance et la mort, regarder la fin, mais c’est avant tout contempler la Bonne Nouvelle".
Cette Bonne Nouvelle, les participants l’ont écoutée, partagée à partir de textes d’Évangile : la semence qui meurt dans la terre pour engendrer la vie nouvelle ; le regard de Jésus porté sur la veuve indigente qui donne de son nécessaire ; le sarment qui reçoit la sève de vie du cep de vigne qu’est le Christ.

Le témoignage, grâce à un montage vidéo, du martyre de Frère Henri Vergès assassiné en Algérie en 1994 illustra pleinement la phrase de Jésus dans l’Evangile de Jean :
« Il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ceux qu’on aime »
(Jn 15,13).

Prière d’Antony autour de la Croix

« Ta croix, Seigneur, vainc toutes nos morts de l’âme. Le bois de la croix est aussi celui de l’arbre de la vie, nous sommes les fruits d’Amour. Seigneur, je t’en prie, sois le tronc vigoureux sur lequel les branches de ma vie peuvent s’appuyer et grandir, donner des feuilles éclatantes de l’Amour pour ceux que je rencontre. Apprends-moi à toujours étendre les bras, comme Toi sur la croix, pour accueillir le monde entier… »

À l’église St Pierre de St Chamond, une chorale libanaise invitée par le Père Raymond BASSIL, exprima, au cours d’un concert en langues arabe, syriaque et araméenne, la « passion » vécue par le peuple libanais. Passion de l’homme qui rejoint la passion du Christ dans les souffrances et la mort, dans l’espérance de la Vie.

Le silence du Samedi Saint : « Passage » obligé

Ce temps du silence pour le « passage » s’est fait à La Valla, lieu témoin des humbles commencements des maristes.

  • Temps de marche et de pèlerinage avant tout, temps du recueillement et du dépouillement.
  • Temps des témoignages : Frère Roger évoquant son opération à cœur ouvert lors d’un triple pontage. Olivier, séminariste du diocèse de St Etienne livrant son chemin vers le sacerdoce à la suite du Christ Serviteur.
  • Les jeunes de la communauté Mulhouse-La Valla partageant leur expérience de vie communautaire.

info document - JPEG - 17.2 ko

La veillée pascale fut célébrée simplement avec la communauté paroissiale de La Valla. Le dimanche de Pâques, célébration festive de la résurrection du Seigneur avec la Communauté de Notre-Dame de l’Hermitage.

Prière du matin de Pâques

« …Apprends-moi toujours à te voir, ô mon Dieu, chaque fois que tu viens à moi. Car, je le sais, ta présence bénie est toujours pour moi source vive et fraîche, une eau de baptême heureux…. Comme Marie Madeleine, aide-moi à chercher toujours ta face sainte, que mes oreilles entendent et écoutent les appels perpétuels que tu m’adresses. »

Frère André VILLARD

(Publié dans « Présence Mariste » n°253, octobre 2007)