La chandeleur à Marseille

Les jeunes de « Saint-Joseph-les-Maristes » ont vécu la Chandeleur avec des milliers d’autres fidèles du diocèse.(« Présence Mariste » n°276, juillet 2013)

Autant de monde dehors que dedans
Autant de monde dehors que dedans

Samedi 2 février 2013, les jeunes de « Saint-Joseph-les-Maristes » ont eu la grâce de pouvoir vivre la Chandeleur avec des milliers d’autres fidèles du diocèse. Certains découvraient, enfin, ce pèlerinage dont on leur avait tant parlé ! La Chandeleur à Marseille est une véritable institution. Cette fête est attestée dès le Moyen-âge.

Plusieurs semaines avant la Chandeleur, les Animateurs en Pastorale Scolaire (APS), ainsi que le Directeur, M. Norbert Joyeux ont travaillé ensemble à l’élaboration de ce projet. Celui-ci s’adressait aux élèves du lycée et à ceux de 3e. Les APS se sont préoccupés de l’encadrement des jeunes pour le déroulement du pèlerinage et des infos à donner sur le projet. À M. Joyeux, revenait la logistique : trouver la salle où passer la soirée et dormir ; sans oublier, bien évidemment, l’achat des croissants pour le petit-déjeuner.

Étapes de notre pèlerinage

Vendredi soir, le rendez-vous était fixé à 19 h dans l’établissement. Nous avons fait rapidement connaissance entre nous. Et, surprise, malgré la campagne d’information, une dizaine d’élèves seulement avaient répondu « présent » ; à cause, peut-être, du devoir surveillé du lendemain !

La flamme arrive
La flamme arrive

En guise de repas, nous avons partagé les crêpes apportées par les uns et les autres. Ensuite, nous nous sommes rendus à l’oratoire de l’établissement, pour un temps de prière animé par notre APS.

Après avoir regardé un beau film, « L’île » de Pavel Lounguine, nous avons pu nous reposer un peu. En effet, à 4 h du matin, il fallait rejoindre le Vieux Port, lieu de rendez-vous des pèlerins, car selon la légende une barque amena les Saintes Maries, sur les Côtes de Provence. Après une veillée de prière, des étudiants de l’école marine marchande de Marseille, accompagnés par Mgr Pontier, archevêque de Marseille, sont arrivés en bateau sur lequel le livre des Évangiles et la Vierge Noire étaient disposés, pour symboliser la façon dont a commencé l’évangélisation de la Provence. Une foule très nombreuse attendait. Mgr Pontier a lu un extrait de l’Évangile. Du vieux port jusqu’à St Victor, abbaye médiévale et ancienne forteresse de Marseille, la marche pèlerinage, pouvait alors commencer. Elle devait durer une petite heure avec plusieurs haltes.

Arrivé sur le parvis de St Victor, Mgr Pontier a béni les cierges de la chandeleur et la ville de Marseille. Ensuite, nous avons participé à la messe solennelle dans une basilique comble.

Chants et processions
Chants et processions

La messe dite, tout le monde est rentré chez soi et nous à St Jo. Le petit-déjeuner nous attendait. Il était 8 h du matin ; c’était la fin de notre périple ; les autres élèves arrivaient pour les cours.

Une expérience unique

Nous qui avons participé à ce pèlerinage en avons tous été ravis, malgré la pluie, la densité de l’assemblée lors de la messe et aussi la fatigue due à la courte nuit. Avoir participé à ce pèlerinage traditionnel à Marseille, et aussi avoir découvert l’école vide au beau milieu de la nuit, cela a réussi à nous donner un autre aperçu du pèlerinage et a constitué une expérience unique.

Florian Tasso, élève de 2nde
(Publié dans « Présence Mariste » n°276, juillet 2013)