Évangélisation et souci des plus démunis

Forum mariste européen de Valladolid (Présence Mariste N° 261, octobre 2009)

Pierre et Marie Beaugiraud ont participé à ce forum de Valladolid. Membres d’une FRAT mariste, ils ont le souci, depuis de nombreuses années, en lien avec diverses associations, de s’occuper de personnes en difficultés. Qu’ils soient vivement remerciés pour leur contribution.

Genèse du projet
À l’initiative de la Conférence Européenne Mariste (CEM), un Forum Mariste Européen sur « Évangélisation et soucis des plus démunis » s’est tenu dans la Résidence Mariste de Valladolid (Espagne) du 2 au 5 juillet 2009. Il a réuni 70 frères et laïcs provenant des 5 provinces maristes d’Europe.
La Province de l’Hermitage comptait 14 représentants. Pour la France : 2 enseignants (Marie-Agnès Reynaud, Serge Pernot) ; Marie et Pierre Beaugiraud.
Ce forum se voulait une suite aux rencontres précédentes concernant les œuvres sociales à Guardamar en 2005 et à Mendes en 2007 « Un cœur, une mission » . Le but de cette rencontre de Valladolid était d’approfondir nos relations et nos liens, en tant que Maristes de l’Europe, au service des jeunes, surtout des plus défavorisés. Également de rechercher ensemble les moyens pour mieux développer et orienter notre mission dans la fidélité au charisme de Champagnat.

Délégation de la province de l'Hermitage
Délégation de la province de l’Hermitage

Déroulement
Une première partie, consacrée à une réflexion sur la réalité et les besoins des jeunes d’aujourd’hui dans le contexte européen.

En seconde partie, un large partage sur diverses expériences maristes, comme réponses actuelles aux besoins des jeunes défavorisés, vécues dans le cadre des écoles, des projets sociaux et de l’éducation non-scolaire. Ont été présentées comme organisations maristes de solidarité l’ONG espagnole « Solidarité Éducation et Développement » (SED) ainsi que la « Fondation Mariste pour la Solidarité Internationale » de Rome (FMSI).

Dans un troisième temps, les participants ont été invités à se regrouper par province pour rassembler leurs réflexions et faire des propositions adaptées à leur contexte provincial. Les conclusions ont été partagées lors de l’assemblée eucharistique festive, à la fin de la rencontre.

Temps de partage et de célébration
Temps de partage et de célébration

Ce qui nous a le plus marqué :

  • le dynamisme et la jeunesse des acteurs maristes au service des jeunes les plus défavorisés.
  • la grande diversité de propositions, adaptées aux nombreuses situations de détresse et de pauvreté.
  • l’ambiance de travail et de moments festifs partagés dans un grand esprit de famille, de simplicité et de fraternité mariste.
  • la prise de conscience des conditions et des « terrains » d’action divers et variés. Nous avons pu vérifier que les Maristes, qu’ils soient frères ou laïcs, avaient encore, aujourd’hui, le souci de dire aux plus démunis l’amour de Dieu, à la manière de Champagnat.
    La convivialité est aussi au rendez-vous !
    La convivialité est aussi au rendez-vous !

    Quelques convictions et propositions pour la Mission Mariste dans la Province de l’Hermitage :

  • nous sommes en chemin pour chercher des formes d’animation communes dans le domaine de la Mission (éducatif-pastoral et social) en tenant compte des réalités propres aux différents pays.
  • dans ce contexte, il est possible d’impulser des initiatives concrètes de collaboration et de soutien mutuel, quelques-unes sont déjà en marche.
  • à partir des œuvres sociales, il apparaît nécessaire de poursuivre le chemin de la professionnalisation sans délaisser le volontariat pour assurer ainsi la continuité des œuvres et du charisme.
  • favoriser l’accès aux œuvres éducatives déjà existantes.
  • créer un réseau des œuvres et projets sociaux avec d’autres provinces.

« Nous sommes en chemin, frères et laïcs, nous avançons ensemble, vers les plus défavorisés. » (XXe Chapitre Général)

Pierre et Marie BEAUGIRAUD
(paru dans Présence Mariste, N° 261, octobre 2009)