La mission mariste aujourd’hui

Qui sont ces maristes et que font-ils ? (« Présence Mariste » n°253, octobre 2007)

C’est l’ESPRIT SAINT qui a donné à l’Église par son serviteur Saint Marcellin Champagnat, une nouvelle famille religieuse : les Petits Frères de Marie ou Frères Maristes.

Fondée en 1817, après la Révolution Française, elle a reçu une vocation qui se concrétise par une mission dans l’éducation. Sous des formes toujours renouvelées, celle-ci consiste à annoncer au monde des jeunes du XXIe siècle, la BONNE NOUVELLE de Jésus Ressuscité.

Aujourd’hui en Eglise

La mission mariste s’intègre, avec sa spécificité, dans la mission de l’Église. Le don de l’Esprit-Saint fait à Marcellin Champagnat, voici bientôt deux siècles a été attribué à l’Église Universelle.

A la suite de Champagnat ( Fresque Goyo - Rome)

Il continue aujourd’hui avec une double exigence : fidélité aux origines, ouverture au monde actuel selon les orientations apostoliques de Vatican II. La spécificité mariste, loin d’être un mur de protection, doit toujours être une réponse à l’appel de Jésus : "Avancez vers le large."

À la manière de Marie

Marie dit aux maristes comme aux serviteurs de Cana : "Faites tout ce qu’Il vous dira."
Cela ne signifie pas une obéissance aveugle mais l’écoute de la Parole de Dieu qui ne s’exprime pas seulement par les Écritures. Les événements quotidiens les plus humbles comme les appels les plus pressants de l’Église dans le monde font retentir les appels de Dieu. Comme Marie, les maristes répondent généreusement et simplement, préoccupés de solidarité et d’efficacité.

Avec une préoccupation constante …

La solidarité et l’efficacité se focalisent sur l’attention aux pauvres. Beaucoup d’autres familles religieuses ont ce souci des plus pauvres. Les maristes ne sont pas les seuls car cette solidarité avec les plus pauvres est une constante forte de l’Évangile. Mais son oubli, de leur part, serait une double trahison.

Non ! Ils doivent avoir gravée dans leur cœur cette attention qui donne au regard sa pleine lucidité.

Mais enfin qui sont ces maristes et que font-ils ?

Aujourd’hui, les maristes, c’est de plus en plus évident, ce ne sont plus uniquement les religieux qui portent ce nom. Ce sont toutes les femmes et tous les hommes qui s’efforcent de vivre ce don de l’Esprit-Saint à l’Église qu’est le charisme de Marcellin Champagnat.

A la manière de Marie ( Fresque Goyo - Rome)

Ils le vivent quotidiennement, concrètement et simplement à la manière Marie. Leur domaine privilégié d’action, c’est l’éducation des enfants et des jeunes. L’éducation scolaire en école, collège, lycée mais aussi la pastorale et la catéchèse en école, en paroisse ou ailleurs. Les valeurs qui les font vivre et agir sont mariales : écoute attentive, présence discrète, fidélité patiente et persévérante…

De toutes manières, le mariste se doit D’ETRE et DE RESTER un cœur sans frontières.

Frère Maurice BERGERET

(Publié dans « Présence Mariste » n°253, octobre 2007)