La mission éducative mariste vue par un chef d’établissement

PM 284 logo La mission première du chef d’établissement est avant tout une mission pastorale. Rien n’est jamais acquis et notre présence auprès des jeunes doit être visible, attentive et évangélisatrice. (Publié dans Présence Mariste n°284, juillet 2015)

Jean-Philippe Guillot Mon regard sur la mission mariste aujourd’hui est un regard empreint d’optimisme. En tant que mariste de Champagnat, nous devons redoubler d’efforts pour porter le charisme du fondateur. En effet, rien n’est jamais acquis et notre présence auprès des jeunes doit être visible, attentive et évangélisatrice.
Les communautés de Frères ont à certains endroits disparu ; d’où la nécessité d’avoir des Équipes Maristes Locales fortes. Ces instances, composées majoritairement de laïcs, se doivent d’être des gardiens et des transmetteurs des valeurs de Marcellin.
De nombreux jeunes vivent des situations d’exclusion et sont en recherche de sens dans notre société. Nous nous devons d’être à côté d’eux, avec eux, pour ne pas accentuer leur décrochage. Le sens que l’on doit apporter est celui de l’Évangile dans une attitude de disponibilité de tous les instants.

Accompagner les jeunes

La mission première du chef d’établissement est avant tout une mission pastorale. Les établissements doivent être des communautés missionnaires qui feront connaître aux jeunes que Jésus est venu pour eux. Nos écoles sont des lieux de mission, lieux de première annonce. En cela, l’apport de chacun, des uns et des autres au sein de la communauté éducative est essentiel pour accompagner dans la durée les jeunes qui nous sont confiés.

Avoir des équipes maristes locales fortes et des Communautés Educatives innovantes
Avoir des équipes maristes locales fortes et des Communautés Educatives innovantes

Notre mission est d’être des maristes de Champagnat, mais comment ? Comment aller à la rencontre des « Montagne » d’aujourd’hui ? Comment se mettre au service des jeunes en leur faisant connaître Dieu dans notre contexte actuel ? Dans nos établissements, nous accueillons des jeunes d’origines diverses et de confessions différentes. Il est alors important de ne pas oublier nos racines, d’où l’on vient, pourquoi et pour qui on le fait. Regarder le sourire d’un enfant entrer en classe, voir un jeune traverser la rue pour dire bonjour, un autre s’engager dans une voie professionnelle avec passion, un autre encore demander le baptême, sont autant de signes qui montrent que l’on se trouve sur le bon chemin.

Écouter les adultes

Mais notre mission est aussi d’accompagner les familles, de plus en plus en manque de repères dans l’éducation de leurs enfants. C’est ainsi qu’à Chazelles sur Lyon se monte un projet d’accompagnement à la scolarité pour aider ces familles à mieux réussir la scolarisation de leurs enfants, à trouver aide et écoute.

Les établissements sont des communautés missionnaires qui font connaître aux jeunes que Jésus est venu pour eux
Les établissements sont des communautés missionnaires qui font connaître aux jeunes que Jésus est venu pour eux

De même, je crois beaucoup à la dimension internationale de notre mission. Le partage d’expériences au sein de notre Province de l’Hermitage amène chacun à analyser sa propre pratique et à tenter des innovations dans les domaines pédagogiques et éducatifs. C’est bien dans l’innovation et la créativité que l’on pourra rendre encore plus fort le message de Marcellin Champagnat. On ne peut avancer loin si l’on est seul…

Le chef d’établissement doit aussi animer une communauté éducative, faire équipe pour vivre et partager les valeurs maristes. Entre le passage nécessaire par des temps de formation et des mutualisations d’expériences éducatives, l’esprit de famille doit servir de socle à ce qui sera transmis aux jeunes. Le partage, le travail en équipe sont obligatoires, mais faire communauté éducative est encore plus important. C’est un des défis majeurs qui attend chaque établissement.

Jean Philippe Guillot, Chazelles sur Lyon
(Publié dans « Présence Mariste » n°284, juillet 2015)