Rencontre des œuvres éducatives de la Province

PM 283 logo descript Cette année le style a porté davantage sur le vécu. On a travaillé le langage du cœur à travers le message de la 2e Assemblée Internationale de la Mission qui s’est déroulée à Nairobi. Nous avons eu l’occasion de découvrir la vocation mariste grâce à une exposition itinérante. (Présence Mariste n°283, avril 2015)

Depuis la création de la Province l’Hermitage, on célèbre chaque année la Rencontre Provinciale des Œuvres Éducatives (ROE). À ses débuts, seuls les directeurs des établissements scolaires y participaient, puis se sont ajoutés les responsables des œuvres sociales. Et puis les responsables de pastorale dans les établissements. Cette année a vu la participation de trois nouveaux établissements : La Valla, Matzenheim et Mulhouse.
F. Jaume Buffarul
F. Jaume Buffarul

Le style de cette rencontre a évolué au cours de ces 10 ans. On est passé d’une étude sur des thèmes de fond, de discussion, d’avenir, de Province, de décisions conjointes, à des sujets plus maristes tels que le charisme, la pédagogie, la pastorale, l’attention aux plus nécessiteux, les droits des enfants.

Cette année le style a porté davantage sur le vécu. On a travaillé le langage du cœur à travers le message de la 2e Assemblée Internationale de la Mission qui s’est déroulée à Nairobi, « Les voix du feu :  » Si tu veux aller vite, chemine seul, mais si tu veux arriver plus loin, marche avec les autres ou Je suis parce que nous sommes." (UBUNTU).

Nous avons eu l’occasion de découvrir la vocation mariste grâce à une exposition itinérante et à un matériel didactique que nous avions expérimenté auparavant afin de travailler avec les enfants et les jeunes : voir le monde mariste avec les yeux des enfants et des jeunes.

Nous avons approfondi « l’Année Montagne » en suivant un parcours d’intériorisation de l’expérience de Marcellin Champagnat auprès du jeune mourant, en nous posant la question essentielle : Si j’étais Champagnat et que je me trouvais dans sa situation, comment parlerais-je au jeune Montagne ? Que se passerait-il dans mon cœur et dans mon esprit ? Comment réagirais-je ? Se laisser toucher par les sentiments de Marcellin et les exprimer par le dialogue.

Le fait de partager et d’expliquer des expériences pédagogiques qui ont été menées à bien dans nos établissements au long de l’année dernière, a été une richesse qui a fait grandir l‘intérêt des uns envers les autres.

Membres d’une même Province, nous venons de réalités pédagogiques différentes. Petit à petit, à travers ces onze ans, nous avons appris à faire du chemin ensemble, à nous enthousiasmer pour le charisme et la pédagogie maristes, à nous sentir comme une grande famille : la Famille Mariste de Champagnat.

F. Jaume Bofarull
Groupe de la Rencontre Provinciale des Œuvres Educatives (février 2015)
Groupe de la Rencontre Provinciale des Œuvres Educatives (février 2015)

Ma première expérience à l’Hermitage

La maison mariste de les Avellanes a participé pour la première fois à la rencontre annuelle des Œuvres Éducatives Maristes de la province de l’Hermitage. A les Avellanes nous sommes habitués à accueillir les autres ; cette fois c’est nous qui avons été accueillis pour découvrir, connaître et nous sentir partie prenante de l’œuvre éducative mariste. Nous avons eu contact avec ces lieux chargés d’histoire et contenant des symboles importants pour le passé, le présent et l’avenir mariste : le rocher, l’eau du Gier, la chambre de Marcellin, la salle de la première communauté et ses fresques, la chapelle, le cimetière avec les premiers frères…, et une brève sortie à La Valla.

La rencontre m’a permis de connaître les personnes qui sont aux avant-postes des œuvres éducatives de la Province. Des personnes qui « ouvrent des portes » dans les écoles, les bibliothèques, les centres d’accueil, la formation et l’insertion dans le monde du travail…, en s’occupant de réalités sociales et éducatives très diverses.

La rencontre nous a laissé l’impression qu’à partir de nos œuvres, nos efforts s’unissent en vue d’un projet commun : la mission mariste. Et en ce qui nous concerne - les Avellanes - nous nous redécouvrons comme une œuvre au service des autres communautés et œuvres maristes (espace d’accueil, de rencontre, de communauté, de formation, des archives, de la Pâque des jeunes…).

En conclusion, cette première expérience à l’Hermitage a été enrichissante. Une expérience d’immersion dans l’esprit et le caractère maristes, vécue dans la fraternité, et avec une vision d’avenir à travers l’icône de l’année Montagne, confirmation du fait qu’aujourd’hui comme hier, la flamme de la mission mariste continue de brûler avec force.

Robert Porta i Roigé,
archiviste à les Avellanes
(Publié dans « Présence Mariste » n°283, avril 2015)