Les Frat fêtent leurs « Noces d’argent »

« Frères et laïcs partagent la même vocation, c’est une extension de notre institut »

[bleu]

Les 25 et 26 septembre 2010, laïcs, Frères, Pères Maristes, laïcs maristes du Mouvement Champagnat sont venus fêter, à N. D. de l’Hermitage, leurs « Noces d’argent », pour signifier un acte de Foi dans l’avenir.

Le Frère Maurice BERQUET, provincial, a accueilli tous les membres en rappelant qu’à l’assemblée européenne du MCFM [1] de Guardamar en août 2010, des signes ont été lancés : il faut de l’audace pour partir en hâte comme Marcellin et Marie sur le chemin de l’Église-Communion. Chaque Frat a évoqué ses moments forts et la particularité qui en fait sa richesse.

Célébrer ensemble : un moment fort de la rencontre
Célébrer ensemble : un moment fort de la rencontre

CE QUE NOUS AVONSCOUVERT

La nouvelle communauté de l’Hermitage : voilà bien un défi pour l’avenir. Nous avons été sensibles à sa diversité. D’autres pages du dossier nous la font connaître.

Artistes en herbe : à l'école de Françoise
Artistes en herbe : à l’école de Françoise


La maison rénovée de l’Hermitage : elle doit vibrer d’un cœur nouveau pour manifester davantage la fraternité, l’universalité, l’audace et la simplicité qui animaient Marcellin CHAMPAGNAT. Sa mission d’accueil des pèlerins du monde mariste est significative d’une Église Universelle. Le samedi soir, après la messe dont l’originalité a été un partage de la Parole, la soirée a été animée par l’architecte catalan Joan PEY-PUIG qui a offert à l’assistance un témoignage personnel empli d’émotion :
« Je suis architecte, citoyen du monde, je porte l’évangile avec mes outils. Au cours du chantier, j’ai éprouvé un grand moment de doute et d’angoisse devant l’Hermitage béant, transpercé par l’eau du Gier qui m’a rappelé l’eau s’écoulant du côté du Christ en croix pour redonner vie à l’humanité. J’ai alors ressenti la présence du Christ. Cette eau m’a permis de retrouver la source pour finir le chantier ».

On n'oublie pas la photo souvenir
On n’oublie pas la photo souvenir


A la suite de ce témoignage, Virginie et Frédéric, talentueux musiciens, ont su faire partager à l’assemblée leur amour de la musique, du jazz et des vieilles chansons.
Le Dimanche, le Frère Antonio RAMALHO, conseiller général, évoque l’assemblée de Mendes où est apparue la notion d’égalité entre laïcs et Frères et le 21e Chapitre général où 10 laïcs invités ont exprimé leurs convictions : « Nous nous sentons poussés par Dieu à partir vers une terre nouvelle qui facilite la naissance d’une ère nouvelle pour le charisme mariste ».

Dans la salle de conférence, une assemblée bien studieuse
Dans la salle de conférence, une assemblée bien studieuse


Le Frère Javier ESPINOSA, nouveau secrétaire du bureau des laïcs, a parlé de l’avenir du MCFM« Les laïcs doivent nous dévoiler de nouvelles facettes du charisme mariste, nous a-t-il dit. Frères et laïcs partagent la même vocation, c’est une extension de notre Institut. ».

Joyeux anniversaire !
Joyeux anniversaire !


L’enthousiasme, la gaieté, les relations simples et fraternelles étaient au rendez-vous de ces « Noces d’argent  » symbolisées par un excellent gâteau partagé lors du repas final.


Geneviève BARÈRE
(Paru dans Présence Mariste N° 266, janvier 2011) [/bleu]

[1MCFM : Mouvement Champagnat de la Famille mariste