« Des racines et des ailes » maristes

Rencontre à l’Hermitage des membres des Conseils généraux (supérieurs/es) et conseillers/ères) des 4 congrégations maristes. (« Présence Mariste » n°276, juillet 2013)

Du 17 au 20 janvier 2013, se sont réunis à l’Hermitage les membres des Conseils généraux (supérieurs/es) et conseillers/ères) des 4 congrégations maristes ; à savoir : les Sœurs Missionnaires de la Société de Marie (SMSM), les Sœurs Maristes (SM), les Pères Maristes (PM) et les Frères Maristes (FMS).

Une rencontre spéciale

L'arbre de la Famille mariste
L’arbre de la Famille mariste

Cette rencontre des Conseils généraux a été un peu exceptionnelle, puisqu’elle s’est déroulée cette fois-ci, en dehors de Rome et sur 3 jours et ½ au lieu d’un jour et demi. Ces rencontres annuelles sont l’occasion de mieux se connaître, de tisser des liens fraternels, d’approfondir ensemble un certain nombre d’aspects de la vie religieuse et aussi de se soutenir mutuellement.

Retour aux sources

Cette année, chaque supérieur/e général/e était invité/e à présenter les origines de sa congrégation, en soulignant les relations qu’avaient eues entre eux les Fondateurs. Mieux saisir ce qui est commun à tous comme « maristes », et aussi ce qui est propre à chacun et percevoir ainsi les contours du projet « mariste » dans l’Église.

Dans cette perspective a été fait le choix de l’Hermitage (à Saint-Chamond), l’un des lieux des origines, celui des Frères Maristes. Occasion pour tous les participants de mieux connaître la personne et la vie de St Marcellin Champagnat, la maison qu’il a bâtie avec ses Frères et ce qu’elle est devenue, aujourd’hui, après les récents travaux de rénovation, pour ressentir comment l’énergie et la foi des fondateurs continuent à irriguer l’arbre mariste aujourd’hui.

Le pèlerinage à Fourvière, dans la chapelle où fut proclamée la « Promesse de fondation d’une Société de Marie » a permis de se rappeler que les Fondateurs maristes avaient un projet commun qu’ils s’engageaient à mettre en œuvre ensemble.

Aujourd’hui et demain

Le groupe des Conseillers généraux
Le groupe des Conseillers généraux

"On a compris l’urgence et l’importance de travailler davantage ensemble pour promouvoir un visage marial de l’Église" souligne F. Eugène, du Rwanda. D’où le projet de réfléchir ensemble sur divers thèmes : la vitalité de la vie mariste, la culture des vocations, la formation, l’animation des communautés.

Plus concrètement encore, par rapport aux jeunes, a été décidée l’organisation d’une journée commune à tous les Maristes, lors des JMJ de Rio, en juillet prochain, en particulier pour présenter la vocation mariste, selon la nécessité qu’il nous faut répondre aujourd’hui, avant tout, à la soif spirituelle des jeunes.

Être aujourd’hui des co-fondateurs

En conclusion de cette page, sœur Apolina IKAUNO, SMSM, originaire de Wallis, nous fait part de quelques impressions personnelles : "Je suis très sensible à la dimension symbolique des lieux : découvrir la maison et le site de l’Hermitage, c’est retrouver les racines de la fondation de notre famille mariste. Le silence et le recueillement qu’offre ce vallon, traversé par une rivière, c’est pour moi comme une île au milieu de la mer, une oasis au milieu du désert, d’où jaillit un puissant souffle de vie. Par ailleurs, vivre une célébration dans la chapelle de Fourvière, c’est s’imprégner de la passion même qui animait nos fondateurs ; ainsi, à notre tour, nous avons à être co-fondateurs là où nous sommes".

F. Michel MOREL
(Publié dans « Présence Mariste » n°276, juillet 2013)