La maison « Bon Repos » à Belley

La maison de retraite « BON-REPOS » à Belley, dans l’Ain, a vu naître la Congrégation des SŒURS MARISTES. La Fondatrice, Jeanne Marie CHAVOIN est venue s’y installer avec sa première Communauté en 1825. (« Présence Mariste » n°238, janvier 2004)

Un peu d’histoire

La maison de retraite « BON-REPOS » à Belley, dans l’Ain, a vu naître la Congrégation des SŒURS MARISTES. La Fondatrice, Jeanne Marie CHAVOIN est venue s’y installer avec sa première Communauté en 1825. Chassées par la persécution de 1904-1905, les Sœurs sont revenues en 1935. C’est alors qu’elles ont ouvert la maison de retraite « Bon-Repos ».

La maison de retraite

A partir de 1995, un bâtiment a été construit et l’ancien bâtiment restructuré pour répondre aux normes exigées (sécurité - locaux - soins). Depuis le 1er juillet 2002, elle est conventionnée en EHPAD (Etablissement d’Hébergement de Personnes Agées Dépendantes) de 60 lits, ce qui lui permet de recevoir des aides sociales. La directrice est une laïque depuis 1999. Une association gère la maison en partenariat avec les Sœurs dans le respect de leur esprit et de leurs orientations. La Congrégation se réserve 12 lits pour ses Sœurs âgées.

Le projet de la retraite

Bon repos : Un « vivre au quotidien »

"Accueillir des personnes âgées et leur assurer des soins adaptés à leur état ainsi qu’un environnement familial, sécurisant et respectueux, permettant de les accompagner au mieux dans cette période de leur vie qu ’est la vieillesse. Subvenir, dans la mesure du possible, à leurs besoins physiques, sociaux, affectifs et spirituels. "

La communauté

Les Sœurs sont présentes soit comme « résidentes » parce que leur état de santé le nécessite, soit parce qu’elles sont en "retraite active" occupant des locaux privés à l’intérieur de la maison. Un PROJET COMMUNAUTAIRE les unit par la présence et la transmission de l’esprit mariste, par l’animation spirituelle et l’accompagnement des personnes en fin de vie.

Une Sœur est responsable du Centre Historique Jeanne Marie Chavoin dans des locaux particuliers. Les Sœurs retraitées actives rendent des services avec une indemnité ou bénévolement dans le cadre de la convention existante : entretien de la chapelle, préparation de la salle à manger le midi, permanences d’accueil en dehors des heures de bureau, participation à l’animation trois jours par semaine et, ponctuellement, soins aux résidents par une sœur aide-soignante.

Les Sœurs résidentes ou actives prient chaque jour les Vêpres à l’oratoire de la communauté. Dans la chapelle de la maison, l’Eucharistie est célébrée trois jours par semaine. L’Eucharistie du samedi soir sert de messe dominicale à laquelle assistent aussi des familles de résidents et des personnes du voisinage.

Toutes les Sœurs participent aux réunions communautaires ; les dimanches et jours de fêtes, le repas de midi est pris ensemble dans les locaux communautaires.

Au « Bon repos »

Ce que vit la Communauté à « Bon - Repos » s’inspire de ce que disent les Constitutions des Sœurs Maristes :
"Quoi que nous fassions, la valeur de notre témoignage se trouve renforcée quand nous savons éviter d’attirer l’attention sur nous-mêmes et nous insérer là où nous pouvons servir le plus efficacement sans chercher ni estime ni considération en retour."

Sœur Marie Gisèle

(Publié dans « Présence Mariste » n°238, janvier 2004)