Vocations

Au 21e siècle, une grande Famille Mariste

PM 288 logo L’Esprit Saint a fait fleurir un grand arbre. Outre les Pères, les Frères, les Sœurs Maristes, sont venues les Sœurs Missionnaires de la Société de Marie et une diversité d’engagements laïcs. (Présence Mariste n°288, juillet 2016)

2016 marque un nouveau commencement… Déjà dès 2014, les Supérieurs généraux des quatre congrégations de la famille mariste invitaient à faire de la commémoration de la promesse de Fourvière un nouvel acte fondateur.

Les protagonistes de l’engagement de Fourvière étaient partis dans des voies séparées et lorsqu’enfin le projet de Société de Marie fut présenté aux autorités du Vatican, il fut jugé irréaliste et inopportun vu le contexte historique de l’époque : une seule entité regroupant toutes les branches.

Aujourd’hui, les circonstances sont différentes, l’Esprit Saint a fait fleurir un grand arbre avec plus de branches que prévu. Outre les Pères, les Frères, les Sœurs Maristes sont venues les Sœurs Missionnaires de la Société de Marie et une diversité d’engagements laïcs.

Maintenant, des centaines de milliers de "Maristes" se sentent appelés à vivre l’Évangile à la manière de Marie et la ferveur des jeunes Maristes du monde entier issus des différentes branches, permettra durant une semaine de juillet de donner un nouveau visage à la Société de Marie d’aujourd’hui.

Vocations

Oui, le fait de prier, de réfléchir ensemble à partir de la promesse de Fourvière nous permet de croire que la grande Famille Mariste peut conduire jeunes et adultes à concrétiser leurs espoirs et leurs rêves d’avenir.

Comme le suggéraient les Supérieurs à la fin de leur lettre commune (septembre 2014) réunis pour célébrer, nous le soyons aussi dorénavant dans un engagement commun ; le cœur ouvert afin de nous engager pleinement “pour la gloire de Dieu et l’honneur de Marie” comme l’ont fait les premiers maristes lors de leur promesse du 23 juillet 1816.

Que notre relation de communion entre nous, nous permette de répondre à la passionnante mission que l’Église nous confie. Nous devons être unis autour de la figure de Jésus près de Marie pour faire vivre l’Église Mariale dont notre monde a besoin.

Alors Marie, tu nous as réunis de tous les coins de la terre pour former une communauté internationale qui porte ton nom et être signe de communion dans l’Église et dans le monde. Maristes nouveaux vers une terre nouvelle. Marie, tu es notre compagne sur le chemin et la principale inspiration de notre pèlerinage vers le bicentenaire ; sois la bienvenue dans nos cœurs et nos maisons. Donne-nous, par notre engagement de répondre aux intuitions, aux initiatives qui nous poussent à être Bonne Nouvelle pour les terres nouvelles d’aujourd’hui.

F. Joël Capon-Thiébaut
Pour l’équipe Vocation France
(Publié dans « Présence Mariste » n°288, juillet 2016)

Equi Voc