Les Pères maristes : une province unique pour l’Europe

Historique de la mise en place d’une province unique (Présence Mariste N° 261, octobre 2009)

La Province d’Europe des pères maristes est née le 1er juin 2008, à N.D. de Fourvière. Elle regroupe les 300 confrères qui étaient membres des sept provinces ou délégations : Allemagne (41), Angleterre (32), Espagne (25), France (79), Irlande (46), Italie (48) et Pays-Bas (37).

En 2006, le père Jan Hulshof, Supérieur Général, avait exprimé sa conviction : la tentative de chacune des sept unités pour se renouveler à partir de ses propres ressources a bien moins de chances de réussir que celle des sept unités mettant en commun leurs ressources pour créer un avenir mariste en Europe. Il précisait alors que l’accent n’est pas sur la géographie mais sur la vie, non pas sur la longueur de la vie mais sur la qualité de la vie mariste.

Objectifs poursuivis
Déjà en 2001, le chapitre général avait poussé au renouvellement des structures. Il poursuivait plusieurs objectifs : faciliter la coopération dans la mission ; ouvrir aux Maristes plus jeunes de plus larges perspectives ; fournir le meilleur encadrement possible ; assurer la formation initiale appropriée ; s’adapter aux changements démographiques.

La Neylière, fin décembre 2008, chapitre provincial de la nouvelle province
La Neylière, fin décembre 2008, chapitre provincial de la nouvelle province

Des projets apostoliques communs
Pour concrétiser ces objectifs, les provinciaux d’Europe mettaient en place dès 2003 une structure de coopération interprovinciale – Mission Mariste Europe – qui avait pour but de promouvoir les échanges entre les provinces tout en conservant les structures provinciales. C’est ainsi que plusieurs projets apostoliques furent placés dans le « panier commun » : la paroisse française N. D. de France, à Londres, une nouvelle communauté, à Berlin, La Neylière. Mais les limites de cette coopération furent vite atteintes et dès 2005, les sept supérieurs majeurs recommandaient la mise en place d’une province unique. La même année, le Conseil de la Société de Marie, à Mexico, encourageait les unités d’Europe dans leur intention de lancer un processus d’étude, de consultation et de préparation concrète qui devrait conduire à la mise en place d’une province mariste d’Europe unifiée.

Décision pour une Province unique
À Pâques 2007, le Supérieur Général faisait part de son intention d’ériger une Province d’Europe et demandait aux chapitres provinciaux de se prononcer. Suite à l’expression d’un très large consensus en faveur de cette perspective, il décidait en septembre 2007 la création de la nouvelle Province.

En 2008 avaient lieu l’élection du père John Hannan, comme provincial, puis la consultation en vue de la sélection des quatre conseillers provinciaux, et enfin la nomination des sept supérieurs régionaux.

ND de Fourvière, 1er juin 2008, inauguration de la nouvelle province
ND de Fourvière, 1er juin 2008, inauguration de la nouvelle province

Pour un nouvel élan
Le premier chapitre provincial avait lieu à Noël dernier. Plusieurs points m’ont frappé : le dynamisme du groupe, l’engagement du provincial et de son conseil, la définition de priorités apostoliques : éducation, laïcat, présence aux personnes en recherche d’un sens à leur vie, paroisses missionnaires, engagement auprès des exclus, renouvellement de la vie communautaire. J’ai pu mesurer aussi les défis : penser Province, articulation avec les régions, mise en place d’un économat provincial…
Aujourd’hui, deux novices, l’un allemand, l’autre espagnol, sont actuellement à Davao, Philippines, au noviciat international de langue anglaise.

Père Hubert BONNET-EYMARD
(paru dans Présence Mariste, N° 261, octobre 2009)