Le Mouvement Champagnat a fêté sa majorité

Il y a 18 ans, naissaient les premières Fraternités du Mouvement Champagnat. On a voulu fêté cet évènement. « Présence Mariste » n°249, octobre 2006)

Il y a 18 ans, naissaient les premières Fraternités du Mouvement Champagnat.
Les responsables du Mouvement ont voulu fêté l’événement. Et ils ont eu raison !
Près de 120 personnes sont venues des quatre coins de France, mais aussi de Catalogne, de Grèce et de Belgique pour un temps de partage, de célébration et de véritable fête. A écouter les extraits de témoignages qui suivent, on peut dire qu’il s’est passé quelque chose les 13 et 14 mai 2006 à N. D. de l’Hermitage de St Chamond.

Frère André THIZY

Que serait un anniversaire sans gâteau !

« De retour en Grèce, nous continuons de vibrer aux moments intenses de spiritualité et de convivialité que nous avons vécus durant ces deux jours… Les temps de prière et de recueillement, les célébrations, les interventions nous ont touchés profondément et nous ont fortifiés dans nos convictions maristes… La petite pierre remise à chacun de nous, nous rappellera notre mission de bâtisseurs de l’esprit Champagnat… »

Frats d’Athènes

« Elargir l’espace de notre tente… Il nous fallait partir, quitter notre Roussillon pour aller à la source de St Chamond… La source, ce fut aussi des paroles fortes : Soyez des bâtisseurs de l’Hermitage, soyez créatifs, imaginatifs, laissez vous guider par l’Esprit sans lui couper les ailes… Et nous pouvons chanter : Aide-nous Marcellin, à donner comme toi… Un cœur, une mission, nous sommes partants. »

Frat d’Espira de l’Agly (66)

« Pour nos 18 ans, il nous a été posé la question de l’engagement personnel. Pierre, qui l’a fait en août 2005, témoigne : Au quotidien rien n’a changé, et pourtant tout a changé. La longue veillée du soir m’a permis de faire le point sur le chemin parcouru. Il est temps pour nous de quitter les replis de la soutane des Frères pour vivre de façon adulte et responsable le charisme de Marcellin. A la messe de clôture, il nous a été remis une pierre du Gier pour continuer l’œuvre de Marcellin… Le Frère Apollinaire a fracassé le rocher de l’Hermitage… ; il ne se doutait pas qu’il irait jusqu’à Mendès en 2007. »

Frat Frère François (St Chamond)

Appelés à apporter sa « pierre »

« Après les 13-14 mai 2006, plus de doute ! Il faut se mettre en route. Les Frères Emili et Pau nous ont clairement aidés à prendre conscience de la mission du laïc mariste, aujourd’hui. Etre soi-même, constance, patience (je n’oublierai pas l’escargot !), espérance, être lumière, mais aussi enthousiasme, audace, autant de mots engrangés au fond de nous-mêmes et qui seront demain le moteur de nos Frats. »

Frat de St Pourçain (03)

Pour finir, Jules de la Frat de Lagny (77), résume en quelques phrases.

« L’identité mariste est marquée par quatre points forts :

  • La place de Marie pour aller par Jésus au Père.
  • L’humilité, comme dimension forte de cet esprit mariste.
  • L’ouverture à chacun, quel qu’il soit, culture, croyance, race, avec une priorité aux petits et aux jeunes.
  • La confiance en l’avenir, qui s’ancre dans la foi en Marie et Jésus.

Alors, Laïcs et Frères, porteurs de la même mission, chacun avec sa spécificité, nous avons à vivre ensemble, à devenir de plus en plus partenaires. C’est en marchant que l’on trouve le chemin. »

(Publié dans « Présence Mariste » n°249, octobre 2006)