Le chapitre général dans la dynamique du Bicentenaire

PM 295 C1 logo Dans notre Institut le Chapitre Général a lieu tous les 8 ans. C’est un événement qui se prépare longtemps à l’avance surtout par la mise en place d’un processus pré-capitulaire auquel tous les Frères et les laïcs sont conviés. (Présence Mariste n°295, avril 2018)

L’assemblée capitulaire

Le XXIIe Chapitre général s’est déroulé du 7 septembre au 20 octobre 2017, dans une petite ville de Colombie, à Rionegro, à une quarantaine de km de Medellin.
C’était la première fois qu’un Chapitre général dans notre Institut se déroulait en dehors du siège de l’Administration générale. Il était composé de 79 Frères « capitulants » : dont 32 membres de droit et 47 délégués élus par chacune des Provinces ; 39 pays étaient représentés.

Les Frères capitulants de la province de l'Hermitage
Les Frères capitulants de la province de l’Hermitage

Six jeunes Frères et huit laïcs des 5 continents ont vécu, en tant qu’invités, une partie ou la totalité du Chapitre.

Dans notre Institut, un Chapitre Général, selon les Constitutions actuelles, a lieu tous les 8 ans. C’est un événement qui se prépare longtemps à l’avance, à travers la nomination d’une commission préparatoire et surtout la mise en place d’un processus pré-capitulaire auquel tous les Frères et les laïcs ont été conviés à participer dès Septembre 2016, selon un plan et un calendrier de rencontres.

Dans la foulée de la célébration du bicentenaire

Coïncidence providentielle ou non, ce 22e Chapitre général s’est déroulé l’année même de la célébration du bicentenaire de la fondation de l’Institut. Celle-ci a été précédée par trois années de préparation, développant les thématiques suivantes : la mission, la fraternité, la spiritualité.

Le thème du Chapitre : Un NOUVEAU La Valla

Ces trois années de préparation ont alimenté la réflexion sur le thème-slogan retenu pour le 22e Chapitre général : « Un nouveau La Valla ».

Travail par table et par langue
Travail par table et par langue

Tout Chapitre général a pour tâche essentielle de faire le point sur l’état actuel de la Congrégation et de donner des orientations qui façonneront son avenir au niveau de sa vie et de sa mission dans le monde. Les capitulants, à travers un processus et une attitude de discernement, ont été invités à répondre à ces deux questions essentielles :

  • Dieu, que veut-il que nous soyons dans ce monde émergent ?
  • Dieu, que veut-il que nous fassions dans ce monde émergent ?

Les réponses à ces deux questions se retrouvent, essentiellement, dans les cinq appels développés dans le Message du Chapitre et qui seront présentés dans l’article qui suit.

F. Michel MOREL
(Publié dans « Présence Mariste » n°295, avril 2018)