Une forme de vie consacrée originale dans la Communauté du Chemin Neuf

PM 283 logo descript La communauté du Chemin Neuf compte aujourd’hui plus de 300 célibataires consacrés qui vivent l’aventure de la vie religieuse dans la Communauté, dans 28 pays dans le monde. La prière personnelle, la lecture de la Parole de Dieu, et la prière communautaire, sont le centre de leurs activités apostoliques. (Publié dans Présence Mariste n°283, avril 2015)

La Communauté du Chemin Neuf est née en 1973 lorsque sept jeunes célibataires, membres d’un groupe de prière charismatique, dont le Père Laurent Fabre, jésuite, décident de mener vie commune, dans une maison située montée du Chemin Neuf, sur la colline de Fourvière à Lyon.
Aujourd’hui, ce sont plus de 300 célibataires consacrés (moitié femmes, moitié hommes, dont 85 prêtres) qui vivent l’aventure de la vie religieuse dans la Communauté, dans 28 pays dans le monde, suivant ce double fondement de la spiritualité ignacienne et du renouveau charismatique.
Canoniquement reconnue comme « Association publique de fidèles », la Communauté a la particularité d’avoir en son sein un Institut clérical, érigé en 1992 par le Cardinal Decourtray et reconnu de droit pontifical en 2009, auquel sont rattachés les frères et prêtres, tandis que les sœurs sont membres de l’association publique de fidèles.
Sœur Magali Raoul
Sœur Magali Raoul
À cause du Christ et de l’Évangile

"Frère ou sœur, si tu t’engages avec nous, c’est uniquement à cause du Christ et de l’Évangile".
C’est cette phrase, par laquelle s’ouvrent nos Constitutions, qui exprime le mieux la base de notre vie religieuse : cette expérience fondatrice du Baptême dans l’Esprit-Saint, expérience radicale de rencontre avec l’amour du Christ qui sauve, et de don de sa vie à sa suite.
« Le célibat consacré
, témoigne Albertine, jeune sœur consacrée de la Communauté, me donne d’être toute entière donnée à tous, il répond à ma soif d’être complètement pour le Christ ! »
C’est cette relation au Christ, nourrie par la prière personnelle, la lecture de la Parole de Dieu, et la prière communautaire, qui est le centre de nos activités apostoliques.

Une communauté qui comprend aussi des couples

La vie consacrée dans la Communauté du Chemin Neuf revêt les aspects classiques de toute vie religieuse : vie commune, mise à l’écart, et profession des vœux religieux, pauvreté, chasteté et obéissance. Mais une des spécificités de la vie des frères et sœurs consacrés du Chemin Neuf tient sans doute dans la vie commune menée avec les couples engagés dans la Communauté. Les familles habitent en fraternité de quartier (souvent à proximité d’une maison communautaire) ou fraternité de vie (dans une maison de la communauté) moyennant des aménagements permettant à chaque famille de garder l’intimité d’un foyer, et de séparer hommes et femmes dans des bâtiments ou des étages spécifiques. Cette vie commune est une grande source de richesse et d’équilibre pour les consacrés, sans cesse ramenés à la radicalité de leur choix par le contact avec l’exigence de la vie familiale.

Engagement au célibat pour 3 ans à l'abbaye de Sablonceaux (17) en août 2014
Engagement au célibat pour 3 ans à l’abbaye de Sablonceaux (17) en août 2014
Deux autres caractéristiques : les dimensions œcuménique et internationale

Un autre point particulier de notre vie consacrée est la dimension œcuménique. La communauté accueille en son sein des membres d’autres confessions chrétiennes, et à la profession des trois vœux religieux, nous ajoutons cette promesse : celle de « donner notre vie pour l’unité des chrétiens ». Cette unité, nous la vivons au quotidien dans nos maisons, en vivant et priant ensemble, mais aussi en partageant la mission, convaincus que la séparation entre nos Églises est le plus grand obstacle à l’annonce de l’Évangile.

Pour la personne consacrée, la relation au Christ est fondamentale, nourrie dans la prière et la lecture de la Parole de Dieu
Pour la personne consacrée, la relation au Christ est fondamentale, nourrie dans la prière et la lecture de la Parole de Dieu

Enfin, la dimension internationale de la Communauté donne à notre appel une coloration toute particulière, celle de l’universalité. Devenir frère ou sœur universel, par-delà nos différences de langue, de culture, et aussi par-delà les histoires tourmentées de nos pays, c’est tout l’enjeu de réconciliation auquel nous sommes appelés comme par exemple en Allemagne dans une paroisse dans l’ancien Berlin-Est, à quelques pas de l’ancien mur, ou au Burundi … et dans d’autres lieux marqués par la division et la guerre.

Missions apostoliques diverses

La mission apostolique de la communauté, portée de la même façon par les couples et par les célibataires consacrés, est très riche. Il s’agit pour nous d’être "contemplatifs dans l’action", selon l’expression ignacienne, dans des lieux très divers : l’animation de paroisses (une quinzaine en France), de foyers d’étudiants, de maisons d’accueil …
Ces lieux sont, au quotidien, comme des petits laboratoires pour faire partager au monde la grâce de la vie à la suite du Christ. Ailleurs, c’est le service des plus pauvres qui nous appelle : service auprès des enfants des rues à Kinshasa, centre d’accueil au Brésil, dispensaire et école au Tchad et en République Démocratique du Congo…

Un peu partout dans le monde, la communauté anime aussi de nombreuses sessions et retraites, pour former les chrétiens désireux de s’engager plus avant dans leur vie spirituelle et en Église. Ce sont des semaines de retraite selon les Exercices Spirituels de Saint Ignace, retraite de guérison intérieure, sessions pour les couples (mission Cana), pour les jeunes (sessions à Sablonceaux l’été pour les ados, et Festival Welcome to Paradise pour les 18-30 ans)…

Devenir frère ou sœur par de-delà nos différences
Devenir frère ou sœur par de-delà nos différences

Cette dimension de formation est un fondement fort de notre pastorale. Et les frères et sœurs consacrés de la Communauté en bénéficient aussi, pendant leur temps d’études de philosophie et de théologie, dans différents lieux en France et à l’étranger.

"Nous désirons être libres par notre vœu de chasteté afin d’être tout à tous. Consacrés à Dieu dans le célibat, nous voulons être des hommes et des femmes pour les autres"…
Nos Constitutions nous montrent la voie du don, fondement de toute vie consacrée, dans cette forme particulière que le Seigneur a suscitée dans notre Communauté. Que nous soyons capables de toujours rendre témoignage de "l’espérance que nous ouvre son appel" !

Sr Magali Raoul
"À Nancy, la communauté du Chemin Neuf anime un foyer d’étudiants : « l’Assomption ». Il est composé d’un couple avec leurs 5 enfants et moi-même. Nos états de vie se complètent et sont comme les deux faces d’une même pièce d’or : c’est ensemble que nous portons cette mission auprès des jeunes au quotidien, chacun selon son charisme propre. Je prie pour eux, afin qu’ils découvrent et accueillent l’Amour de Dieu Père, cet Amour qui a changé ma vie à 20 ans et m’a invité à me consacrer tout à Lui". Sr Marie Thérèse AUVAUX
(Publié dans « Présence Mariste » n°283, avril 2015)