Ouvre ta porte, comme Marie…. au vrai pouvoir, le SERVICE !

PM 283 logo descript Celui qui voudrait décrire l’Église telle que la ressent le Cœur de Jésus, devrait la décrire avec la serviette autour des reins. L’image est trop domestique, trop banale ! Mais l’Église du Tablier est l’Église que Jésus préfère parce qu’il l’a faite ainsi". (Présence Mariste n°283, avril 2015)

Marie dit alors
« il s’est penché sur son humble servante, tous les âges me diront bienheureuse…il relève Israël, son serviteur »
(Luc 1).

Marie-Servante !
Le premier titre de Marie qu’elle s’est donné elle-même. Celle qui vient d’être choisie pour enfanter Jésus n’en conçoit aucun orgueil, au contraire, elle donne l’exemple de l’humilité. Elle s’engage à réaliser pleinement le service que Dieu attend d’elle.
Jésus dira
« le Fils de l’Homme lui-même n’est pas venu pour être servi mais pour servir et donner sa vie en rançon »
(Mc 10),
attitude profonde que nous retrouvons au lavement des pieds.

F Henri Vergès avec son tablier
F Henri Vergès avec son tablier

"Jésus quitte son vêtement, prend un linge qu’il se noue à la ceinture ; puis, il verse de l’eau dans un bassin et commence à laver les pieds des disciples et à les essuyer avec le linge qu’il avait à la ceinture" (Jn 13)
« Si je vous ai lavé les pieds, moi, le Seigneur, vous devez, vous aussi, vous laver les pieds les uns aux autres ».
(Jn 13).
Geste difficile à comprendre, à accepter et à imiter, à ne pas prendre à la lettre, mais au sérieux et valoriser la dignité d’un humble service.

Marcellin Champagnat qui a tant appris de Marie, demeure pour nous un modèle du don sans réserve à Dieu et de dévouement aux autres. Il s’est dépensé sans compter pour les premiers frères.

Frères et Laïcs, aujourd’hui nous ne pouvons que répondre à l’appel du F. Emili qui a souvent développé cette image forte de « l’Église du Tablier », « le tablier est l’unique ornement liturgique que nous pouvons attribuer à Jésus, il s’est ceint d’un tablier… voilà l’Église du Tablier. Celui qui voudrait décrire l’Église telle que la ressent le Cœur de Jésus, devrait la décrire avec la serviette autour des reins. L’image est trop domestique, trop banale ! Mais l’Église du Tablier est l’Église que Jésus préfère parce qu’il l’a faite ainsi ».

Avez-vous été interpellé par quelqu’un de serviable et de joyeux ? J’ai en mémoire le premier frère qui a accueilli le gamin pas facile qui arrivait en internat…et comme Jésus allant à la rencontre des personnes, ce frère m’a permis, avec le temps, de me reconstruire et a semé l’appel « à faire de même » …

D’autres aussi m’interpellent aujourd’hui :

Frère Henri Vergès (assassiné en 1994) : Quelle image que celle de ce petit frère, grand amoureux de Marie, qui a su s’enterrer en pays d’Islam ! Évangéliser à partir du silence, discrètement avec ce merveilleux sourire qui le caractérisait.

L’évêque proche des pauvres de Buenos Aires, Le Pape François est en train de rendre crédible cette image de l’Église du tablier, lavant les pieds de prisonniers, de condamnés !
La démarche de Diaconia, appel de l’Église de France à se mettre au service des plus démunis, est dans cet esprit mariste.

Marie nous a ouverts au visage maternel de l’Église, chaque petit geste d’Amour est une merveille aux yeux de Dieu
« tout ce que vous aurez fait aux plus petits de mes frères, c’est à moi que vous l’aurez fait »
(Mt 25).

F. Joël CAPON-THIÉBAUT
Pour l’équipe Vocations

Equi Voc

(Publié dans « Présence Mariste » n°283, avril 2015)