Un nouvel établissement à Toulouse

L’École Montalembert à Toulouse existe, comme établissement secondaire, depuis 1929. L’explosion de l’usine AZF du 21 septembre 2001 a provoqué une sorte de révolution dans le cours paisible de son existence. (Présence Mariste N° 271, avril 2012)

Des locaux endommagés à remplacer

Dès le lendemain du cataclysme dont les origines ne sont toujours pas clairement élucidées, les responsables de l’établissement se sont mis courageusement à l’ouvrage avec le concours de tous les partenaires de la communauté éducative.

Au 16, rue des 36 Ponts, un grand bâtiment datant des années 30, était devenu inutilisable. Heureusement qu’au début de la Seconde Guerre Mondiale, la Congrégation des Frères Maristes avait acquis au 152, avenue de Lespinet, dans le quartier de Montaudran, non loin des pistes de l’Aéropostale, un petit domaine ayant autrefois appartenu à M. Ozenne, mécène toulousain.

Après les vacances de Toussaint 2001, les 300 lycéens de l’établissement émigrent vers des locaux préfabriqués de type Algécos, installés dans les bosquets du domaine, près du gymnase et des terrains de sport. C’était du provisoire qui allait durer plus de dix ans…

Vers un nouvel ensemble collège-lycée Montalembert

Ces dix années ont été nécessaires pour réfléchir à une situation durable…
Et voici environ quatre ans, après avancées, reculs et force tergiversations, les Frères Maristes ont donné leur accord à l’Association propriétaire des terrains et bâtiments et à l’OGEC (Organisme de Gestion) pour la réalisation d’un établissement secondaire mariste de 1 000 élèves (collège et lycée) entièrement neuf et situé au 152, avenue de Lespinet. Ensemble nous construisons !" Vous imaginez sans peine les longues séances de réflexion, les démarches de toutes sortes auprès des autorités académiques, régionales, départementales, les négociations avec promoteurs immobiliers, architectes et banquiers. Trois longues années ont été nécessaires. Et sans la protection de celle que Marcellin Champagnat appelait notre RESSOURCE ORDINAIRE, ce beau projet serait resté dans le domaine des rêves.

Enfin la pose de la première pierre…

Oui, ce mardi 11 octobre 2011 sera une date historique pour Montalembert. L’événement tant attendu se réalise.
Devant une nombreuse assistance de parents, anciens élèves, amis, Mgr Robert LEGALL bénit la première pierre du nouveau bâtiment dans laquelle sont insérés une relique de St Marcellin Champagnat, lui-même bâtisseur audacieux, et un parchemin évoquant brièvement l’histoire de Montalembert depuis 1929.

Une inscription gravée sur cette première pierre synthétise la visée éducative de tout établissement mariste : « Former de bons chrétiens et de vertueux citoyens » .

Il reste à parfaire la construction de ce bâtiment qui devra recueillir les élèves dès la rentrée de septembre 2012. Les murs et cloisons montent à vitesse rapide. Les inscriptions ou réinscriptions vont bon train.

Mais l’essentiel n’est pas oublié : faire en sorte qu’une communauté éducative et des équipes pédagogiques donnent une âme mariste à cet ensemble éducatif. Cela demande aussi patience et espérance. La vie, c’est sûr, aura le dernier mot.


F. Maurice BERGERET
(Publié dans Présence Mariste N° 471, avril 2012)